Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Faire la volonté du Père

 

 

Faire la volonté du Père

 

Jésus disait aux chefs des prêtres et aux anciens : « Que pensez-vous de ceci ? Un homme avait deux fils. Il vint trouver le premier et lui dit : 'Mon enfant, va travailler aujourd'hui à ma vigne'.Celui-ci répondit : 'Je ne veux pas. ' Mais ensuite, s'étant repenti, il y alla. Abordant le second, le père lui dit la même chose. Celui-ci répondit : 'Oui, Seigneur ! ' et il n'y alla pas. Lequel des deux a fait la volonté du père ? » Ils lui répondent : « Le premier ». Jésus leur dit : « Amen, je vous le déclare : les publicains et les prostituées vous précèdent dans le royaume de Dieu. Car Jean Baptiste est venu à vous, vivant selon la justice, et vous n'avez pas cru à sa parole ; tandis que les publicains et les prostituées y ont cru. Mais vous, même après avoir vu cela, vous ne vous êtes pas repentis pour croire à sa parole. »

 

Matthieu 21, 28-32


Espérance pour ceux qui s’en s’ont détournés, mise en garde pour ceux qui s’y s’ont engagés, rien n’est jamais joué jusqu’à notre dernier souffle et il est toujours possible de se soumettre à la divine Volonté ou de s’y dérober. L’exemple le plus patent est celui du Larron crucifié aux côtés de Jésus qui se fait promettre la vie éternelle pour avoir reconnu son indignité et avoir accueilli l’amour de Dieu et la gratuité de son salut : « Pour nous, c'est justice, nous payons nos actes; mais lui n'a rien fait de mal. Jésus, souviens-toi de moi, lorsque tu viendras avec ton royaume… En vérité, je te le dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le Paradis » (Lc 23, 40-42). Cette Volonté n’a rien de compliqué : accueillir l’Amour et s’efforcer de le répandre autour de nous en servant le bien commun.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je ne tiens rien pour acquis ainsi que me l’enseigne Jésus : « Veillez » (Mt 25, 13). Je résiste à la tentation qui m’incite à penser que je suis damné si, par mégarde, je me suis détourné des chemins du Seigneur. Inversement, je ne tiens rien pour acquis si j’ai eu le bonheur jusqu’à présent de suivre tant bien que mal les voies de l’Amour et je reconnais qu’au final je n’accéderai au salut éternel qu’en raison de l’infinie miséricorde de Dieu.  

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article