Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Plaire au monde ou au Seigneur

 

 

Plaire au monde ou au Seigneur

 

Frères, j’aimerais vous voir libres de tout souci. Celui qui n’est pas marié a le souci des affaires du Seigneur, il cherche comment plaire au Seigneur. Celui qui est marié a le souci des affaires de ce monde, il cherche comment plaire à sa femme, et il se trouve divisé. La femme sans mari, ou celle qui reste vierge, a le souci des affaires du Seigneur, afin d’être sanctifiée dans son corps et son esprit. Celle qui est mariée a le souci des affaires de ce monde, elle cherche comment plaire à son mari. C’est dans votre intérêt que je dis cela ; ce n’est pas pour vous tendre un piège, mais pour vous proposer ce qui est bien, afin que vous soyez attachés au Seigneur sans partage.

 

Première lettre de Paul aux Corinthiens 7,32-35.

 

Voilà le choix inéluctable auquel est confronté chaque croyant quel que soit son état de vie, personne consacrée ou laïc. L’apôtre Paul affirme que ce choix est plus facile pour les personnes consacrées puisqu’il n’implique que sa propre personne. Mais qu’on ne s’y trompe pas, le défi n’est pas moins grand, à notre époque en tout cas, pour les personnes consacrées. La pression est grande sur les prêtres, notamment, pour qu’ils tiennent un discours qui se rapproche des valeurs mondaines pour endiguer le flot des croyants qui abandonnent la pratique religieuse. Ceux qui demeurent fidèles à l’enseignement des Écritures se font taxer d’intégrisme, ce qui les associe à ces fous qui prétendent tuer au nom d’un Dieu qui est Amour.

 

Laïc ou consacré, il n’y a pas d’état qui soit plus facile qu’un autre, les défis sont seulement différents. À la base, il y a un appel de Dieu à le servir dans un état ou un autre. Il n’est pas moins important pour Dieu d’avoir des personnes qui témoignent de leur foi au cœur du monde que retirés de ce dernier. L’important, pour chacun, est de répondre à l’appel qui lui est lancé, puisque celui-ci est accompagné de grâces spéciales qui lui rendront plus facile la mission qu’il aura à accomplir.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Si mon choix de vie n’est pas encore fait, je prie le Seigneur pour qu’Il me donne le discernement nécessaire pour que je puisse me diriger dans la voie qu’Il espère me voir prendre. Si je suis déjà engagé dans un état de vie, laïc ou consacré, j’évite d’envier le sort de ceux qui ont fait un choix différent, cela étant une tentation commune de l’Ennemi pour nous détourner du bien qui est attendu de nous à l’endroit où nous trouvons. Dans tous les cas, je me garde de chercher à plaire au monde pour m’efforcer d’être agréable à Dieu seul.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article