Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Si tu donnes, tu seras comme une source

 

 

Si tu donnes, tu seras comme une source

 

Si tu fais disparaître de chez toi le joug, le geste accusateur, la parole malfaisante,

si tu donnes à celui qui a faim ce que toi, tu désires, et si tu combles les désirs du malheureux, ta lumière se lèvera dans les ténèbres et ton obscurité sera lumière de midi. Le Seigneur sera toujours ton guide. En plein désert, il comblera tes désirs et te rendra vigueur. Tu seras comme un jardin bien irrigué, comme une source où les eaux ne manquent jamais. Tu rebâtiras les ruines anciennes, tu restaureras les fondations séculaires. On t’appellera : « Celui qui répare les brèches », « Celui qui remet en service les chemins ». Si tu t’abstiens de voyager le jour du sabbat, de traiter tes affaires pendant mon jour saint, si tu nommes « délices » le sabbat et déclares « glorieux » le jour saint du Seigneur, si tu le glorifies, en évitant démarches, affaires et pourparlers, alors tu trouveras tes délices dans le Seigneur ; je te ferai chevaucher sur les hauteurs du pays, je te donnerai pour vivre l’héritage de Jacob ton père. Oui, la bouche du Seigneur a parlé.

 

Isaïe 58, 9-14

 

Dieu nous comble de bienfaits, tant matériels que spirituels, pour que nous les redistribuions, pour que nous les mettions au service du plus grand nombre, du bien commun. Agir autrement c’est manquer à notre devoir de fidéicommis envers Celui qui nous a tout confié. Mieux encore, plus nous donnons, plus nous recevons, si bien que nous devenons comme une source où les eaux ne manquent jamais ! Se réalisera alors la parole de Jésus : « à tout homme qui a, l'on donnera et il aura du surplus; mais à celui qui n'a pas, on enlèvera ce qu'il a » (Mt 25, 29). Celui qui thésaurise pour lui-même (Lc 12, 21) perdra éventuellement tout, pour l’éternité si ce n’est déjà en cette vie. La veuve de Sarepta (1 R 17), quant à elle, n’a pas manqué de nourriture au temps de la famine car elle a accepté de partager le peu qui lui restait pour vivre avec le prophète Élie. Parce qu’elle s’était départi du peu qu’elle avait en faveur d’autrui,  la jarre de farine ne s'épuisa pas et la cruche d'huile ne se vida pas (1 R 17, 16), le Seigneur l’a comblée infiniment plus que le peu qu’elle avait cédé.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je fais de la recherche du bien commun mon principal souci. Je partage tant mes biens matériels que spirituels. J’examine ma conduite pour voir dans quelle mesure je m’acquitte de mes responsabilités de fiduciaire des dons de Dieu.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article