Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Quand le commerce prend le pas sur l'amour

 

 

Quand le commerce prend le pas sur l’Amour…

 

Comme la Pâque juive était proche, Jésus monta à Jérusalem. Dans le Temple, il trouva installés les marchands de bœufs, de brebis et de colombes, et les changeurs. Il fit un fouet avec des cordes, et les chassa tous du Temple, ainsi que les brebis et les bœufs ; il jeta par terre la monnaie des changeurs, renversa leurs comptoirs, et dit aux marchands de colombes : « Enlevez cela d’ici. Cessez de faire de la maison de mon Père une maison de commerce. » Ses disciples se rappelèrent qu’il est écrit : L’amour de ta maison fera mon tourment. Des Juifs l’interpellèrent : « Quel signe peux-tu nous donner pour agir ainsi ? » Jésus leur répondit : « Détruisez ce sanctuaire, et en trois jours je le relèverai. » Les Juifs lui répliquèrent : « Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce sanctuaire, et toi, en trois jours tu le relèverais ! » Mais lui parlait du sanctuaire de son corps. Aussi, quand il se réveilla d’entre les morts, ses disciples se rappelèrent qu’il avait dit cela ; ils crurent à l’Écriture et à la parole que Jésus avait dite.

 

Jean 2, 13-22

 

Le commerce est une activité humaine fort utile en ce qu’elle permet la mise en commun de nos talents respectifs via l’échange de biens et services. Rien ne va plus cependant quand nous donnons préséance au commerce sur l’amour, lorsque nous réduisons les autres à leur capacité de production ou de nous payer de retour ce que nous avons à leur offrir. L’autre, fut-ce Dieu, devient alors un objet, il perd sa dignité de personne.

 

Les paroles et les actions de Jésus ont pout but de nous révéler le Père (Jn 14, 6-11), d’illustrer de façon tangible, assimilable par nous, des réalités spirituelles qui, autrement, échapperaient à notre esprit. Le temple de Dieu, de l’Esprit saint c’est d’abord notre corps (1 Co 6, 19). Nous en faisons une maison de commerce lorsque nous laissons l’intérêt personnel prendre le dessus sur l’amour qui devrait inspirer nos actions. Quand les Juifs demandent un signe qui démontre son autorité d’agir ainsi, Jésus donne le signe de sa mort sur la croix, le plus grand geste d’amour jamais posé et celui de la résurrection qui a suivi.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je prends conscience que mon corps est le temple de l’Esprit Saint. Celui des autres également. Je m’efforce de ne pas leur enlever leur dignité inaliénable d’enfants de Dieu en les aimant sans égard à leur qualité de producteurs / consommateurs de biens et services. Je regarde Dieu non seulement comme un Père pourvoyeur, mais un Père miséricordieux qui ne cessera jamais de m’aimer non pas en raison de ce que je peux faire pour Lui mais uniquement parce que je suis son enfant. 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article