Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Demeurer dans le Christ pour porter du fruit

 

 

Demeurer dans le Christ pour porter du fruit

 

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : Moi, je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron. Tout sarment qui est en moi, mais qui ne porte pas de fruit, mon Père l’enlève ; tout sarment qui porte du fruit, il le purifie en le taillant, pour qu’il en porte davantage. Mais vous, déjà vous voici purifiés grâce à la parole que je vous ai dite. Demeurez en moi, comme moi en vous. De même que le sarment ne peut pas porter de fruit par lui-même s’il ne demeure pas sur la vigne, de même vous non plus, si vous ne demeurez pas en moi. Moi, je suis la vigne, et vous, les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là porte beaucoup de fruit, car, en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire. Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est, comme le sarment, jeté dehors, et il se dessèche. Les sarments secs, on les ramasse, on les jette au feu, et ils brûlent. Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voulez, et cela se réalisera pour vous. Ce qui fait la gloire de mon Père, c’est que vous portiez beaucoup de fruit et que vous soyez pour moi des disciples.

 

Jean 15, 1-8

 

 

Faut-il préciser d’emblée que le fruit dont il est question ici est l’amour, un amour qui n’est pas sentimentalité mais don gratuit et total de soi. Certains diront que point n’est besoin d’être croyant pour aimer. Et c’est vrai ! Dieu, cependant est présent en chacun et certains, même s’ils Le méconnaissent, peuvent se laisser inspirer par Lui et porter davantage même de fruit que certains qui se déclarent croyants mais dont les actions trahissent un manque de foi en l’Amour. Ce qui distingue le croyant authentique ce sont l’universalité, la constance et la durabilité de son amour. Ces trois caractéristiques sont difficilement atteignables pour qui ne puise pas l’amour à sa Source pour ensuite le redistribuer. Qui se donne constamment sans espoir de retour s’essouffle rapidement et l’amour en lui se tarit, comme le ruisseau que l’on coupe de sa source, s’il ne compte que sur ses propres forces pour y parvenir. Par contre, celui qui met sa confiance en Dieu peut compter sur l’assistance de ce Dernier pour atteindre ce niveau d’amour qui, autrement, demeurerait hors de sa portée :  Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voulez, et cela se réalisera pour vous.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je lis la parole de Dieu et je communie au corps et au sang du Christ afin d’y puiser les forces nécessaires pour parvenir à aimer comme Lui m’aime à savoir infiniment.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article