Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Je vous appelle mes amis

 

 

Je vous appelle mes amis

 

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime. Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande. Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; je vous appelle mes amis, car tout ce que j’ai entendu de mon Père, je vous l’ai fait connaître. Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis et établis, afin que vous alliez, que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure. Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera. Voici ce que je vous commande : c’est de vous aimer les uns les autres.

 

Jean 15, 9-11

 

 

Génial ! Dieu nous appelle à être ses amis ! Pour ce faire nous devons abandonner la route rassurante qui consiste à se conformer de façon servile à la lettre de la Loi pour s’imprégner de l’Esprit de Celui qui l’a énoncée comme un guide pour nous faire connaître sa Volonté et en dépasser les exigences minimales en nous aimant les uns les autres comme Jésus nous a aimés. L’amour ne saurait être consigné en quelques règles ou même en une multitude de règles. L’amour voit un besoin, une nécessité, et y répond généreusement, « instinctivement », sous l’impulsion du moment de l’Esprit Saint. L’amour est créatif. Parfois, il dépasse même notre capacité à donner, Dieu se laissant toucher par nos efforts et parachevant par son intervention ce qu’Il nous avait inspiré d’accomplir (Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis) : tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera. Cela n’est pas sans rappeler les paroles de Pierre à l’impotent de la porte de la Belle : « De l'argent et de l'or, je n'en ai pas, mais ce que j'ai, je te le donne: au nom de Jésus Christ le Nazôréen, marche! » (Ac 3, 2-7).

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je mets en pratique ce qu’Augustin d’Hippone a résumé en une phrase : Aime et fais ce que tu veux.

 

Ce court précepte t’est donné une fois pour toutes :

Aime et fais ce que tu veux.

Si tu te tais, tais-toi par amour,

Si tu parles, parle par amour,

Si tu corriges, corrige par amour,

Si tu pardonnes, pardonne par amour.

Aie au fond du cœur la racine de l’amour :

De cette racine, rien ne peut sortir de mauvais.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article