Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Voir clair

 

 

Voir clair

 

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Ne jugez pas, pour ne pas être jugés ; de la manière dont vous jugez, vous serez jugés ; de la mesure dont vous mesurez, on vous mesurera. Quoi ! tu regardes la paille dans l’œil de ton frère ; et la poutre qui est dans ton œil, tu ne la remarques pas ? Ou encore : Comment vas-tu dire à ton frère : “Laisse-moi enlever la paille de ton œil”, alors qu’il y a une poutre dans ton œil à toi ? Hypocrite ! Enlève d’abord la poutre de ton œil ; alors tu verras clair pour enlever la paille qui est dans l’œil de ton frère. »

 

Matthieu 7, 1-5

 

 

L’orgueil est la poutre qui empêche les yeux du cœur d’y voir clair, cet orgueil qui nous fait remarquer les moindres défauts des autres pour éviter de voir les nôtres. Quand nous voyons nos fautes, nous devenons plus indulgents pour celles des autres et, des pardons accordés, jaillit l’amour.

 

Mon état de santé ne me permettant plus de boire des boissons gazeuses, je me suis tourné vers le café. Au travail, nous avons une cafetière qui fonctionne avec des dosettes et l’étiquette veut que nous enlevions notre dosette après usage. Or, n’étant pas habitué, il m’est fréquemment arrivé, dans les premiers temps de laisser ma dosette dans l’appareil. M’étant rendu compte de la situation, non seulement je prête davantage attention à laisser l’appareil prêt à être utilisé par une autre personne, mais encore suis-je heureux d’enlever les dosettes oubliées par d’autre. Aussi, je me souhaite, et vous souhaite par la même occasion, la grâce d’éprouver la même joie de pardonner quand d’autres feront des offenses véritables à notre égard… cette même grâce qui fait s’écrier l’apôtre Paul : « lorsque je suis faible, c'est alors que je suis fort » (2 Co 12, 10) après s’être fait dire par Jésus « Ma grâce te suffit: car la puissance se déploie dans la faiblesse » (2 Co 12, 9) alors qu’il désespérait de ses imperfections. Cette grâce et cette puissance dont parle Jésus ne sont-elles pas celle du pardon ? Un pardon qui peut même transformer un  ennemi en ami comme Paul sur le chemin de Damas, un pardon qui est la seule arme pour contrer le non-amour.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je demande dans la prière la grâce de l’humilité, de voir mes imperfections, et celle qui lui est immédiatement rattachée du pardon des autres, le fait de voir mes imperfections devant m’inciter à plus d’indulgence envers celles des autres.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article