Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

C'est le Christ qui vit en moi

 

 

C’est le Christ qui vit en moi

 

Frères, par la Loi, je suis mort à la Loi afin de vivre pour Dieu ; avec le Christ, je suis crucifié. Je vis, mais ce n’est plus moi, c’est le Christ qui vit en moi. Ce que je vis aujourd’hui dans la chair, je le vis dans la foi au Fils de Dieu qui m’a aimé et s’est livré lui-même pour moi.

 

Lettre de Paul aux Galates 2, 19-20

 

 

Je vis, mais ce n’est plus moi, c’est le Christ qui vit en moi. Paul vit mais il ne vit plus pour lui-même mais pour Dieu et pour les autres. Avec le Christ, je suis crucifié, par le don total de lui-même, par amour, don qui ira dans son cas jusqu’au martyre. Paul marche dans les pas du Christ qui a dit : « Nul n'a plus grand amour que celui-ci: donner sa vie pour ses amis » (Jn 15, 13). Qu’est-ce qui rend Paul capable d’une telle abnégation ? La claire conscience que le Fils de Dieu m’a aimé (le premier (1 Jn 4, 19)) et s’est livré lui-même pour moi. Paul rend amour pour amour et, encore, quoi que nous donnions ce sera toujours à court de ce que nous avons préalablement reçu. Le chemin qui l’a mené là n’a guère été facile pour Paul, lui qui était attaché à la Loi comme à la prunelle de ses yeux a dû mourir à la Loi afin de vivre pour Dieu. La Loi n’était pas Dieu mais une indication, un chemin, qui menait à Dieu. Absolutiser la Loi au détriment de l’Amour qui l’a inspirée, conduit à rater la cible qui est l’Amour, qui est Dieu. Pire, l’observance de la Loi nous amène à penser que nous sommes arrivés, que nous somme justes, que nous « méritons » la vie éternelle alors que celle-ci est un don gratuit de Dieu obtenu par la mort du Christ en croix et que nous devons accepter comme tel soit un cadeau reçu sans aucun mérite de notre part mais auquel nous pouvons nous rendre « éligibles » en aimant comme Lui nous aime, c’est-à-dire sans mesure comme le rappelle l’épisode évangélique du jeune homme riche : « Une seule chose te manque : va, vends tout ce que tu as, donne-le aux pauvres et tu auras un trésor au ciel ; puis viens et suis-moi. » Mais lui, à ces mots, devint sombre et s'en alla tout triste, car il avait de grands biens » (Mc 10,21-22)

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

                     

Je prends conscience de l’amour infini dont Dieu m’aime. Fortifié par cette pensée, je renonce à ce qui m’est cher par amour de Lui et du prochain dans lequel Il est tout aussi présent qu’en moi. J’offre ma personne au Christ afin qu’Il puisse manifester de façon tangible à travers moi l’amour du Père céleste. Je cherche à marcher dans les pas du Christ. Je l’interroge constamment dans ma prière : « Que ferais-tu, Jésus, si tu étais à ma place ? ». Au besoin, je cherche la réponse dans les saintes Écritures.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article