Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Échelle de Jacob

 

 

Échelle de Jacob

 

En ces jours-là, Jacob partit de Bershéba et se dirigea vers Harane. Il atteignit le lieu où il allait passer la nuit car le soleil s’était couché. Il y prit une pierre pour la mettre sous sa tête, et dormit en ce lieu. Il eut un songe : voici qu’une échelle était dressée sur la terre, son sommet touchait le ciel, et des anges de Dieu montaient et descendaient. Le Seigneur se tenait près de lui. Il dit : « Je suis le Seigneur, le Dieu d’Abraham ton père, le Dieu d’Isaac. La terre sur laquelle tu es couché, je te la donne, à toi et à tes descendants. Tes descendants seront nombreux comme la poussière du sol, vous vous répandrez à l’orient et à l’occident, au nord et au midi ; en toi et en ta descendance seront bénies toutes les familles de la terre. Voici que je suis avec toi ; je te garderai partout où tu iras, et je te ramènerai sur cette terre ; car je ne t’abandonnerai pas avant d’avoir accompli ce que je t’ai dit. » Jacob sortit de son sommeil et déclara : « En vérité, le Seigneur est en ce lieu ! Et moi, je ne le savais pas. » Il fut saisi de crainte et il dit : « Que ce lieu est redoutable ! C’est vraiment la maison de Dieu, la porte du ciel ! »

 

Livre de la Genèse 28,10-22

 

 

Dans le récit de l’échelle de Jacob, les Pères ont vu exprimé symboliquement, de différentes manières, le lien inséparable entre montée et descente, entre l’eros qui cherche Dieu et l’agapè qui transmet le don reçu. Dans ce texte biblique, il est dit que le patriarche Jacob vit en songe, sur la pierre qui lui servait d’oreiller, une échelle qui touchait le ciel et sur laquelle des anges de Dieu montaient et descendaient (cf. Gn 28, 12; Jn 1, 51). L’interprétation que le Pape Grégoire le Grand donne de cette vision dans sa Règle pastorale est particulièrement touchante. Le bon pasteur, dit-il, doit être enraciné dans la contemplation. En effet, c’est seulement ainsi qu’il lui sera possible d’accueillir les besoins d’autrui dans son cœur, de sorte qu’ils deviennent siens. Dans ce cadre, saint Grégoire fait référence à saint Paul qui est enlevé au ciel jusque dans les plus grands mystères de Dieu et qui, précisément à partir de là, quand il en redescend, est en mesure de se faire tout à tous (cf. 2 Co 12, 2-4; 1 Co 9, 22). D’autre part, il donne encore l’exemple de Moïse, qui entre toujours de nouveau dans la tente sacrée, demeurant en dialogue avec Dieu, pour pouvoir ainsi, à partir de Dieu, être à la disposition de son peuple. «Au-dedans [dans la tente], ravi dans les hauteurs par la contemplation, il se laisse au dehors [de la tente] prendre par le poids des souffrants. (Deus caritas est, 7).

 

L’échelle de Jacob, c’est l’oraison, la contemplation, par laquelle l’âme s’élève vers Dieu, non pour en jouir dans la passivité mais pour y faire le plein d’amour et, dans un deuxième temps, redescendre vers ses frères et sœurs dans le Seigneur afin de leur partager les grâces reçues. Montée et descente, c’est dans ce double mouvement que le spirituel, à la suite des anges, accomplit la volonté divine. Jésus illustre comme suit la nécessité de puiser en Dieu l’amour dont Il s’attend que nous aimions notre prochain : « Moi, je suis la vigne, et vous, les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là donne beaucoup de fruit, car, en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire » (Jn 15, 5).

 

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je me réserve une période de temps dans ma journée pour élever mon âme vers Dieu afin d’y recueillir les grâces dont je pourrai faire bénéficier les autres dont, au premier chef, l’amour.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

GLOIRE A DIEU 13/08/2016 22:24

Ma question est celle-ci: la terre ou la ville que jacob avait recu la promesse de Dieu et c,est la même terre que Dieu a accompli aussi sa promesse à jacob? Je besoin vraiment d,une reponse.

navyroc 14/08/2016 10:26

Je ne suis pas sûr de bien comprendre votre question. Je vous dirai cependant qu'il faut se garder d.'une interprétation littérale des textes bibliques qui ont une haute teneur symbolique bien que cela n'exclue pas pour autant d'emblée un fondement historique ou, pour une prophétie, d'un événement réel à survenir. En tant que croyant, je demande dans la prière à Dieu de m'éclairer par son Esprit Saint sur le sens à donner aux Écritures au moment où j'en ai besoin. Je prie pour qu'Il en fasse autant pour vous !