Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Filiation divine

 

Filiation divine

 

En ce temps-là, comme Jésus parlait encore aux foules, voici que sa mère et ses frères se tenaient au-dehors, cherchant à lui parler. Quelqu’un lui dit : « Ta mère et tes frères sont là, dehors, qui cherchent à te parler. » Jésus lui répondit : « Qui est ma mère, et qui sont mes frères ? » Puis, étendant la main vers ses disciples, il dit : « Voici ma mère et mes frères. Car celui qui fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, celui-là est pour moi un frère, une sœur, une mère. »

 

Matthieu 12, 46-50

 

 

Celui qui fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, celui-là est pour moi un frère, une sœur, une mère. Nous sommes tous enfants de Dieu auquel nous nous adressons comme « Notre Père » ayant tous été créés à son image (Gn 1, 27), cette image étant l’Amour, la capacité du don généreux et gratuit de notre personne. Nous « activons » cette image, nous rendons Dieu présent au monde, quand nous faisons sa volonté qui n’est pas autre chose que l’amour, un amour qui se manifeste notamment dans le soin que nous portons à sa Création pour le bien du plus grand nombre. Cette filiation que nous pouvons qualifier « de par adoption » (Rm 8, 15; Ép 1, 5) ne se compare cependant pas à celle du Christ qui partage la même nature que le Père :

 

Aucun être créé ne peut jamais figurer sur le même plan que le Verbe incarné, notre Rédempteur. Mais, de même que les ministres sacrés et le peuple fidèle participent de façon variée au sacerdoce du Christ et que la bonté unique de Dieu est réellement répandue dans tout ce qu'il a créé de bien des manières, de même également la médiation unique du Rédempteur n'exclut pas mais suscite plutôt chez les créatures une coopération variée, qui provient de la source unique. (Lumen Gentium 62).

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

                     

J’active le lien de parenté qui m’unit à Dieu, qui fait du Christ un frère, en faisant la volonté de notre Père des cieux, en L’aimant, directement ou par l’intermédiaire du prochain qu’Il met providentiellement sur ma route, et en cultivant le jardin de sa Création pour le bénéfice du plus grand nombre, notamment les générations à venir.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article