Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Pour quelle raison ne réussissons-nous pas ?

 

 

Pour quelle raison ne réussissons-nous pas ?

 

En ce temps-là, un homme s’approcha de Jésus, et tombant à ses genoux, il dit : « Seigneur, prends pitié de mon fils. Il est épileptique et il souffre beaucoup. Souvent il tombe dans le feu et, souvent aussi, dans l’eau. Je l’ai amené à tes disciples, mais ils n’ont pas pu le guérir. » Prenant la parole, Jésus dit : « Génération incroyante et dévoyée, combien de temps devrai-je rester avec vous ? Combien de temps devrai-je vous supporter ? Amenez-le-moi. » Jésus menaça le démon, et il sortit de lui. À l’heure même, l’enfant fut guéri. Alors les disciples s’approchèrent de Jésus et lui dirent en particulier : « Pour quelle raison est-ce que nous, nous n’avons pas réussi à l’expulser ? » Jésus leur répond : « En raison de votre peu de foi. Amen, je vous le dis : si vous avez de la foi gros comme une graine de moutarde, vous direz à cette montagne : “Transporte-toi d’ici jusque là-bas”, et elle se transportera ; rien ne vous sera impossible. » (Quant à cette espèce, on ne la fait sortir que par la prière et le jeûne.)

 

Matthieu 17, 14-21

 

 

Les gens qui croient en eux-mêmes réussissent davantage dans la vie que ceux qui ont une confiance limitée en leurs moyens. Combien plus ne réaliserons-nous pas, si cette foi, au lieu de reposer sur des capacités limitées, se fonde sur le Dieu de l’impossible ? « Amen, je vous le dis : si vous avez de la foi gros comme une graine de moutarde, vous direz à cette montagne : “Transporte-toi d’ici jusque là-bas”, et elle se transportera ; rien ne vous sera impossible ». Pourquoi alors les croyants ne réussissent-ils pas davantage que les autres en ce monde ? Parce que, pour être opérante cette capacité nouvelle que donne la foi doit être ordonnée au salut du plus grand nombre. Jésus lors de son séjour terrestre n’a pas accompli de miracle autre que pour cette fin. Deux des trois tentations de Jésus au désert étaient d’ailleurs d’accomplir des prodiges qui n’avaient d’autre but que d’épater la galerie : transformer des pierres en pain, se jeter en bas du pinacle du Temple sans subir de blessures (Lc 4, 1-12) ce à quoi Jésus s’est refusé : « Tu ne tenteras pas le Seigneur, ton Dieu ». Si la foi seule suffit, il n’en demeure pas moins que Dieu veut notre contribution active à son plan de salut. Aussi, l’évangéliste ajoute-t-il ce commentaire probablement fondé sur l’expérience : Quant à cette espèce, on ne la fait sortir que par la prière et le jeûne.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

                     

Je demande le don de la foi, d’une plus grande foi. Confronté au mal, motivé par le salut du plus grand nombre, je me tourne avec foi vers Dieu, appuyant ma démarche par la prière et le jeûne. 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article