Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Si quelqu’un veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même

 

 

Si quelqu’un veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même

 

En ce temps-là, Jésus dit à ses disciples : « Si quelqu’un veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive. Car celui qui veut sauver sa vie la perdra, mais qui perd sa vie à cause de moi la gardera. Quel avantage, en effet, un homme aura-t-il à gagner le monde entier, si c’est au prix de sa vie ? Et que pourra-t-il donner en échange de sa vie ? Car le Fils de l’homme va venir avec ses anges dans la gloire de son Père ; alors il rendra à chacun selon sa conduite. Amen, je vous le dis : parmi ceux qui sont ici, certains ne connaîtront pas la mort avant d’avoir vu le Fils de l’homme venir dans son Règne. »

 

Matthieu 16, 24-28

 

 

Hier, j’ai rencontré un vieil ami, propriétaire d’une firme de conseil financier. Âgé de 65 ans, il a vendu son entreprise mais continuera d’y œuvrer en réduisant son temps de travail pour tenir compte de ses capacités déclinantes, non par nécessité, mais pour aider les autres , contribuer au bien de  la société qui l’a si bien choyé. Je l’ai vu au fil des ans se renoncer à lui-même, faire passer les intérêts de ses clients avant les siens, leur rendre une foule de services non rémunérés, notamment leur prêter assistance dans des moments difficiles de leur existence : perte d’un emploi, maladie, décès d’un être cher… Certaines personnes, des banquiers, des comptables… lui demandaient comment il faisait pour arriver à joindre les deux bouts compte tenu de ce qu’il faisait gracieusement. Il m’a confié que cela ne l’avait jamais préoccupé et que, de toute manière, même s’il n’en tenait pas la « comptabilité », il constatait avoir toujours été payé de retour par la vie, autant sinon plus que ce qu’il s’était investi en elle. Si déjà en ce monde imparfait dans lequel nous vivons nous sommes récompensés pour le don gratuit de nous-mêmes que nous faisons, l’amour que nous manifestons envers les autres, combien plus pouvons-nous espérer du Fils de l’homme lorsqu’il rendra à chacun selon sa conduite ?  

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

                     

Je renonce à moi-même, je fais passer les intérêts des autres avant les miens propres, par amour de Dieu et du prochain. Ma vie deviendra ainsi un témoignage dans ce monde qui souffre cruellement d’un manque d’éthique et d’amour. L’amour comme l’éthique commence exactement là : faire passer les intérêts des autres avant les siens propres, aussi difficile et crucifiant que cela puisse se révéler à l’occasion.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article