Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Miséricordiés pour communiquer la miséricorde

 

 

Miséricordiés pour communiquer la miséricorde

 

Bien aimé, voici une parole digne de foi, et qui mérite d’être accueillie sans réserve : le Christ Jésus est venu dans le monde pour sauver les pécheurs ; et moi, je suis le premier des pécheurs. Mais s’il m’a été fait miséricorde, c’est afin qu’en moi le premier, le Christ Jésus montre toute sa patience, pour donner un exemple à ceux qui devaient croire en lui, en vue de la vie éternelle. Au roi des siècles, Dieu immortel, invisible et unique, honneur et gloire pour les siècles des siècles ! Amen.

 

Première lettre de Paul à Timothée 1, 15-17

 

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : «Un bon arbre ne donne pas de fruit pourri ; jamais non plus un arbre qui pourrit ne donne de bon fruit. Chaque arbre, en effet, se reconnaît à son fruit : on ne cueille pas des figues sur des épines ; on ne vendange pas non plus du raisin sur des ronces. L’homme bon tire le bien du trésor de son cœur qui est bon ; et l’homme mauvais tire le mal de son cœur qui est mauvais : car ce que dit la bouche, c’est ce qui déborde du cœur. Et pourquoi m’appelez-vous en disant : “Seigneur ! Seigneur !” et ne faites-vous pas ce que je dis ?

 

Luc 6, 43-46

 

 

Le bon fruit qui est attendu de nous est l’amour. Ce fruit vient du cœur, le lieu de rencontre secret avec Dieu où Celui-ci nous inspire le bien à accomplir : L’homme bon tire le bien du trésor de son cœur qui est bon. Pour entendre cette voix, il faut prendre le temps de s’arrêter et faire oraison. L’amour s’il se manifeste en œuvres se manifeste aussi et d’abord dans nos paroles : ce que dit la bouche, c’est ce qui déborde du cœur. Et il n’en coûte rien ! Que sort-il de nos bouches? Paroles assassines de jugement ou paroles constructives d’encouragement, de pardon et de miséricorde ? Si nous n’avons pas de bonnes paroles, si le mal qui nous assaille est trop grand, mieux vaut encore garder le silence à la suite de Jésus devant le Grand Prêtre et Pilate : « Mais lui se taisait et ne répondit rien » (Mc 14, 61), « Et Pilate de l'interroger à nouveau: "Tu ne réponds rien? Vois tout ce dont ils t'accusent!" Mais Jésus ne répondit plus rien, si bien que Pilate était étonné » (Mc 15, 4-5).

 

Mais s’il m’a été fait miséricorde, c’est afin qu’en moi le premier, le Christ Jésus montre toute sa patience, pour donner un exemple à ceux qui devaient croire en lui, en vue de la vie éternelle. Dieu nous manifeste son amour pour qu’à notre tour nous en fassions bénéficier les autres, pour que l’Amour se manifeste à travers nous et qu’ainsi nous devenions source effective de salut pour les autres.  Aimons, puisque Dieu nous a aimés le premier (1 Jn 4, 19).

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle?  (Lc 10, 25)

 

Je produis le bon fruit de l’amour qui est attendu de moi. Je fais particulièrement attention à ma langue qui est la première place où se manifeste le trésor de mon cœur. Je me rappelle que je suis infiniment plus aimé par Dieu que je n’aimerai jamais, que Lui m’a aimé et m’aime le premier.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article