Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Suivre Jésus : un sport extrême

 

Suivre Jésus : un sport extrême

 

En cours de route, un homme dit à Jésus : « Je te suivrai partout où tu iras. » Jésus lui déclara : « Les renards ont des terriers, les oiseaux du ciel ont des nids ; mais le Fils de l’homme n’a pas d’endroit où reposer la tête. » Il dit à un autre : « Suis-moi. » L’homme répondit : « Seigneur, permets-moi d’aller d’abord enterrer mon père. » Mais Jésus répliqua : « Laisse les morts enterrer leurs morts. Toi, pars, et annonce le règne de Dieu. » Un autre encore lui dit : « Je te suivrai, Seigneur ; mais laisse-moi d’abord faire mes adieux aux gens de ma maison. » Jésus lui répondit : « Quiconque met la main à la charrue, puis regarde en arrière, n’est pas fait pour le royaume de Dieu. »

 

Luc 9, 57-62

 

 

« Les renards ont des terriers, les oiseaux du ciel ont des nids ; mais le Fils de l’homme n’a pas d’endroit où reposer la tête. » S’engager à suivre Jésus c’est emprunter un itinéraire dont le seul point de repos est l’éternité, un itinéraire qui exige d’aller au-delà de ses limites, même d’aimer les ennemis. En cette vie, celui qui veut marcher dans les pas de Jésus doit se maintenir en mouvement, être alerte aux opportunités d’aimer et y répondre généreusement et sans discrimination. Sur cet itinéraire, nul ne peut dire : « Je suis arrivé, je peux me reposer sur mes lauriers ». S’engager à suivre Jésus, c’est répondre à un appel à tout laisser maintenant, à ne pas différer : « Laisse les morts enterrer leurs morts. Toi, pars, et annonce le règne de Dieu. » Enfin comme l’alpiniste en ascension qui ne doit pas regarder en arrière sous peine d’éprouver le vertige, de même celui qui suit Jésus ne dois pas regarder le chemin qu’il a parcouru, ce qu’il a abandonné par amour de Dieu sous peine d’être paralysé d’aller plus de l’avant ou même de retourner en arrière : « Quiconque met la main à la charrue, puis regarde en arrière, n’est pas fait pour le royaume de Dieu. ». Suivre Jésus, c’est repousser les limites de son égoïsme pour aller vers les autres et Dieu.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle?  (Lc 10, 25)

 

Si je souhaite suivre Jésus, je fixe mon regard sur Lui seul. Je l’aime en Lui-même et à travers chaque personne que je rencontre en laquelle Il est présent. Porté par l’Amour, soutenu par son Esprit, j’évite de regarder en arrière ou de me penser arrivé à destination. Je réponds généreusement et sans délai à l’appel incessant au dépassement dans l’amour que l’Esprit Saint met dans mon cœur. Je ne mets pas de limites à mon engagement.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article