Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Vivre d'Amour

 

 

Vivre d’Amour

 

Frères, puisque vous avez été choisis par Dieu, que vous êtes sanctifiés, aimés par lui, revêtez-vous de tendresse et de compassion, de bonté, d’humilité, de douceur et de patience. Supportez-vous les uns les autres, et pardonnez-vous mutuellement si vous avez des reproches à vous faire. Le Seigneur vous a pardonné : faites de même. Par-dessus tout cela, ayez l’amour, qui est le lien le plus parfait. Et que, dans vos cœurs, règne la paix du Christ à laquelle vous avez été appelés, vous qui formez un seul corps. Vivez dans l’action de grâce. Que la parole du Christ habite en vous dans toute sa richesse ; instruisez-vous et reprenez-vous les uns les autres en toute sagesse ; par des psaumes, des hymnes et des chants inspirés, chantez à Dieu, dans vos cœurs, votre reconnaissance. Et tout ce que vous dites, tout ce que vous faites, que ce soit toujours au nom du Seigneur Jésus, en offrant par lui votre action de grâce à Dieu le Père.

 

Lettre de Paul aux Colossiens 3, 12-17

 

En ce temps-là, Jésus déclarait à ses disciples : « Je vous le dis, à vous qui m’écoutez : Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent. Souhaitez du bien à ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous calomnient. À celui qui te frappe sur une joue, présente l’autre joue. À celui qui te prend ton manteau, ne refuse pas ta tunique. Donne à quiconque te demande, et à qui prend ton bien, ne le réclame pas. Ce que vous voulez que les autres fassent pour vous, faites-le aussi pour eux. Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle reconnaissance méritez-vous ? Même les pécheurs aiment ceux qui les aiment. Si vous faites du bien à ceux qui vous en font, quelle reconnaissance méritez-vous ? Même les pécheurs en font autant. Si vous prêtez à ceux dont vous espérez recevoir en retour, quelle reconnaissance méritez-vous ? Même les pécheurs prêtent aux pécheurs pour qu’on leur rende l’équivalent. Au contraire, aimez vos ennemis, faites du bien et prêtez sans rien espérer en retour. Alors votre récompense sera grande, et vous serez les fils du Très-Haut, car lui, il est bon pour les ingrats et les méchants. Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux. Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés ; ne condamnez pas, et vous ne serez pas condamnés. Pardonnez, et vous serez pardonnés. Donnez, et l’on vous donnera : c’est une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante, qui sera versée dans le pan de votre vêtement ; car la mesure dont vous vous servez pour les autres servira de mesure aussi pour vous. »

 

Luc 6, 27-38

 

 

Jésus et Paul nous décrivent tous deux ce qu’est une vie d’amour authentique : faire plus, plus que les règles du vivre ensemble harmonieux ne l’exigent, plus que ce qui nous est demandé, immensément plus que de rendre à chacun selon ce que nous recevons de lui, rendant même le bien pour le mal, en pardonnant… Aimez vos ennemis, faites du bien et prêtez sans rien espérer en retour. Cet amour tire son modèle ainsi que l’énergie pour le mettre en œuvre du Père céleste,

Vous serez les fils du Très-Haut, car lui, il est bon pour les ingrats et les méchants, et aussi du Fils qui est venu nous Le révéler et nous servir de modèle : Le Seigneur vous a pardonné : faites de même. Que la parole du Christ habite en vous dans toute sa richesse, sans compter l’Esprit Saint, l’Esprit d’Amour, par lequel l’amour de Dieu est répandu dans nos cœurs (Rm 5, 5).

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle?  (Lc 10, 25)

 

Je vis d’amour et dans l’Amour. J’aime sans mesure comme Dieu m’aime. Plus j’aime, plus Dieu me remplit d’amour si bien que je ne me « vide » pas. Je « fais le plein » d’amour dans la lecture de la Parole de Dieu, l’oraison et la fréquentation des sacrements.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article