Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

La vie de quelqu’un ne dépend pas de ce qu’il possède

 

 

La vie de quelqu’un ne dépend pas de ce qu’il possède

 

Du milieu de la foule, quelqu’un demanda à Jésus : « Maître, dis à mon frère de partager avec moi notre héritage. » Jésus lui répondit : « Homme, qui donc m’a établi pour être votre juge ou l’arbitre de vos partages ? » Puis, s’adressant à tous : « Gardez-vous bien de toute avidité, car la vie de quelqu’un, même dans l’abondance, ne dépend pas de ce qu’il possède. » Et il leur dit cette parabole : « Il y avait un homme riche, dont le domaine avait bien rapporté. Il se demandait : “Que vais-je faire ? Car je n’ai pas de place pour mettre ma récolte.” Puis il se dit : “Voici ce que je vais faire : je vais démolir mes greniers, j’en construirai de plus grands et j’y mettrai tout mon blé et tous mes biens. Alors je me dirai à moi-même : Te voilà donc avec de nombreux biens à ta disposition, pour de nombreuses années. Repose-toi, mange, bois, jouis de l’existence.” Mais Dieu lui dit : “Tu es fou : cette nuit même, on va te redemander ta vie. Et ce que tu auras accumulé, qui l’aura ?” Voilà ce qui arrive à celui qui amasse pour lui-même, au lieu d’être riche en vue de Dieu. »

 

Luc 12, 13-21

 

 

Dieu nous a conçus pour aimer donc pour donner. Cela est magnifiquement exprimé dans le refrain de la chanson Donner pour donner composée par Michel Berger et interprétée par France Gall et Elton John :

 

Donner pour donner, tout donner

C'est la seule façon d'aimer

Donner pour donner

C'est la seule façon de vivre

C'est la seule façon d'aimer

 

Qui cherche à s’approprier ce qui lui a été confié pour le bien du plus grand nombre, tant au plan matériel que spirituel, passe à côté de l’amour ainsi que de la vie (notre bref séjour sur terre) et de la Vie (éternelle). La possession de biens constitue un obstacle à l’amour non seulement en raison de la tentation de s’approprier ce qui nous est confié en fidéicommis mais de cette autre tentation d’utiliser le pouvoir qu’ils confèrent pour régir nos relations avec les autres et Dieu, soit en tentant d’acheter l’amitié et la soumission des autres à nos vues, soit en revendiquant « mériter » le Royaume éternel en raison de ce que nous considérons être nos « bonnes œuvres ».

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle?  (Lc 10, 25)

 

Je donne, donc j’aime. Je donne sans arrière-pensée, sans attendre de retour. Je donne pour satisfaire le besoin d’aimer inscrit par le Créateur dans l’ADN de mon âme. Je redonne ce qui m’a été confié mais surtout je me donne moi-même : « Tu n'as voulu ni sacrifice ni offrande, alors j'ai dit: " Voici, je viens " » (Ps 40, 7-8).

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article