Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Nous avons reçu des dons différents

 

                                                                                                  

Nous avons reçu des dons différents

 

De même, nous qui sommes plusieurs, nous sommes un seul corps dans le Christ, et membres les uns des autres, chacun pour sa part. Et selon la grâce que Dieu nous a accordée, nous avons reçu des dons qui sont différents. Si c’est le don de prophétie, que ce soit à proportion du message confié ; si c’est le don de servir, que l’on serve ; si l’on est fait pour enseigner, que l’on enseigne ; pour réconforter, que l’on réconforte. Celui qui donne, qu’il soit généreux ; celui qui dirige, qu’il soit empressé ; celui qui pratique la miséricorde, qu’il ait le sourire. Que votre amour soit sans hypocrisie. Fuyez le mal avec horreur, attachez-vous au bien. Soyez unis les uns aux autres par l’affection fraternelle, rivalisez de respect les uns pour les autres. Ne ralentissez pas votre élan, restez dans la ferveur de l’Esprit, servez le Seigneur, ayez la joie de l’espérance, tenez bon dans l’épreuve, soyez assidus à la prière. Partagez avec les fidèles qui sont dans le besoin, pratiquez l’hospitalité avec empressement. Bénissez ceux qui vous persécutent ; souhaitez-leur du bien, et non pas du mal. Soyez joyeux avec ceux qui sont dans la joie, pleurez avec ceux qui pleurent. Soyez bien d’accord les uns avec les autres ; n’ayez pas le goût des grandeurs, mais laissez-vous attirer par ce qui est humble. Ne vous fiez pas à votre propre jugement.

 

Lettre de Paul aux Romains 12, 5-16

 

 

Nous avons reçu des dons qui sont différents pour le service de l’Amour. Par la mise en commun des dons différents reçus, nous pouvons pallier aux faiblesses les uns des autres et, au sein de l’Église, former le corps du Christ, à reproduire sa perfection. Mais au-delà de notre contribution au bien commun, essentielle car espérée de nous par le divin donateur aussi négligeable puisse-t-elle paraître et même être, ce qui importe est le plus de l’amour dont nous imprégnons nos actions et qui leur donne un poids qui outrepasse leur valeur intrinsèque comme le disait François de Sales : « Ce n’est pas par la grandeur de nos actions que nous plaisons à Dieu, mais par l’amour avec lequel nous les faisons ».

 

Ne vous fiez pas à votre propre jugement. Parmi les dons confiés par Dieu se trouve celui de juger les choses selon le regard divin. Nul n’étant bon juge de lui-même, il est d’un grand secours de trouver un guide spirituel avisé qui nous aide à discerner le bien que le Seigneur attend de nous.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je mets les dons reçus de Dieu au service du bien commun. Inversement, je n’hésite pas à faire appel aux dons des autres qui me font défaut, notamment celui de la sagesse spirituelle qui se retrouve chez les guides avisés. Dans le don de moi-même et l’accueil du don des autres, je vis l’amour que Dieu attends de moi.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article