Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

À la suite de mes ancêtres, je rends grâce à Dieu

 

 

À la suite de mes ancêtres, je rends grâce à Dieu

 

Paul, Apôtre du Christ Jésus par la volonté de Dieu, selon la promesse de la vie que nous avons dans le Christ Jésus, à Timothée, mon enfant bien-aimé. À toi, la grâce, la miséricorde et la paix de la part de Dieu le Père et du Christ Jésus notre Seigneur. Je suis plein de gratitude envers Dieu, à qui je rends un culte avec une conscience pure, à la suite de mes ancêtres, je lui rends grâce en me souvenant continuellement de toi dans mes prières, nuit et jour. Me rappelant tes larmes, j’ai un très vif désir de te revoir pour être rempli de joie. J’ai souvenir de la foi sincère qui est en toi : c’était celle qui habitait d’abord Loïs, ta grand-mère, et celle d’Eunice, ta mère, et j’ai la conviction que c’est aussi la tienne. Voilà pourquoi, je te le rappelle, ravive le don gratuit de Dieu, ce don qui est en toi depuis que je t’ai imposé les mains. Car ce n’est pas un esprit de peur que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de pondération. N’aie donc pas honte de rendre témoignage à notre Seigneur, et n’aie pas honte de moi, qui suis son prisonnier ; mais, avec la force de Dieu, prends ta part des souffrances liées à l’annonce de l’Évangile.

 

Deuxième lettre de Paul Apôtre à Timothée 1,1-8.

 

J’ai souvenir de la foi sincère qui est en toi : c’était celle qui habitait d’abord Loïs, ta grand-mère, et celle d’Eunice, ta mère, et j’ai la conviction que c’est aussi la tienne. La foi est un don de Dieu, un don qui, comme le constate Paul en lui-même et en Timothée est transmissible de génération en génération. C’est ce que nous pourrions appeler un trésor de famille, tout comme certains biens ayant une valeur matérielle ou sentimentale. Aussi, tout comme nous chérissons et prenons grand soin de ces derniers biens, est-il de notre devoir de préserver la foi reçue de nos ancêtres, d’implorer Dieu dans nos prières, nuit et jour, de l’accroître et, enfin, de la transmette à la nos enfants principalement par l’exemple de notre conduite, par l’amour que nous manifestons à leur égard, envers le prochain et envers Dieu. N’ayons pas honte de notre foi, de rendre témoignage à notre Seigneur, particulièrement devant nos enfants.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je prends conscience du rôle irremplaçable qui est le mien dans la chaîne de transmission de ce don gratuit de Dieu qui est la foi, don d’une valeur inestimable puisqu’il ouvre les portes de la vié éternelle : « l'homme n'est pas justifié par les œuvres de la loi, mais seulement par la foi de Jésus Christ »  (Ga 2, 16), justifié, rendu juste, rendu apte à paraître devant Dieu et à vivre en sa compagnie pour l’éternité.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article