Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Le Seigneur mon Dieu vient à mon secours

 

 

Le Seigneur mon Dieu vient à mon secours

 

Le Seigneur mon Dieu m’a donné le langage des disciples, pour que je puisse, d’une parole, soutenir celui qui est épuisé. Chaque matin, il éveille, il éveille mon oreille pour qu’en disciple, j’écoute. Le Seigneur mon Dieu m’a ouvert l’oreille, et moi, je ne me suis pas révolté, je ne me suis pas dérobé. J’ai présenté mon dos à ceux qui me frappaient, et mes joues à ceux qui m’arrachaient la barbe. Je n’ai pas caché ma face devant les outrages et les crachats. Le Seigneur mon Dieu vient à mon secours ; c’est pourquoi je ne suis pas atteint par les outrages, c’est pourquoi j’ai rendu ma face dure comme pierre : je sais que je ne serai pas confondu. Il est proche, Celui qui me justifie. Quelqu’un veut-il plaider contre moi ? Comparaissons ensemble ! Quelqu’un veut-il m’attaquer en justice ? Qu’il s’avance vers moi ! Voilà le Seigneur mon Dieu, il prend ma défense ; qui donc me condamnera ?  

 

Livre d’Isaïe 49, 1-6

 

Le Seigneur mon Dieu vient à mon secours ; c’est pourquoi je ne suis pas atteint par les outrages, c’est pourquoi j’ai rendu ma face dure comme pierre : je sais que je ne serai pas confondu. Le Seigneur vient à notre secours mais pas à la manière du monde en écrasant et en faisant taire les adversaires, ce que les contemporains de Jésus attendaient du Messie : qu’il les délivre de l’occupant romain. Le Seigneur agit sur celui qui écoute sa Parole et ne se dérobe pas à son obligation d’aimer ainsi qu’elle le lui enseigne. Il le rend inébranlable, non affecté par les outrages et autres attaques à son endroit, car il sait qu’à la fin c’est l’Amour qui triomphera, même sur la mort, comme le manifeste la résurrection du Christ.

 

Il est proche, Celui qui me justifie. Celui qui nous a rendus justes par sa passion, même s’il demeure silencieux, est près de nous, il souffre avec nous. Il connaît la souffrance, Il l’a supportée sur la croix.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je mets ma confiance en Celui qui me justifie, Celui qui m’a rendu juste, digne du salut éternel, par le sacrifice de la croix. Voilà le Seigneur mon Dieu, il prend ma défense ; qui donc me condamnera ?  Jésus, Verbe incarné, nous a montré par sa mort et sa résurrection que l’Amour avait le dernier mot. Je mets ma confiance en cet Amour plus fort que la mort.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article