Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Celui qui demeure en moi porte beaucoup de fruit

 

 

Celui qui demeure en moi porte beaucoup de fruit

 

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Moi, je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron. Tout sarment qui est en moi, mais qui ne porte pas de fruit, mon Père l’enlève ; tout sarment qui porte du fruit, il le purifie en le taillant, pour qu’il en porte davantage. Mais vous, déjà vous voici purifiés grâce à la parole que je vous ai dite. Demeurez en moi, comme moi en vous. De même que le sarment ne peut pas porter de fruit par lui-même s’il ne demeure pas sur la vigne, de même vous non plus, si vous ne demeurez pas en moi. Moi, je suis la vigne, et vous, les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là porte beaucoup de fruit, car, en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire. Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est, comme le sarment, jeté dehors, et il se dessèche. Les sarments secs, on les ramasse, on les jette au feu, et ils brûlent. Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voulez, et cela se réalisera pour vous. Ce qui fait la gloire de mon Père, c’est que vous portiez beaucoup de fruit et que vous soyez pour moi des disciples. »

 

Jean 14, 27-31

 

 

Autant que nous puissions faire par nous-mêmes, cela demeurera une parcelle de ce que nous aurions pu accomplir si nous avions prié le Seigneur avant d’entreprendre notre démarche afin qu’il nous guide par son Esprit, pendant l’action pour qu’il nous donne force et courage de nous rendre au bout, après celle-ci pour qu’il féconde nos efforts et leur fasse porter les fruits qu’Il attendait d’eux toujours par son Esprit. Attention cependant, le fruit dont il est question ici est spirituel, c’est de rendre présent l’Amour de Dieu sur la terre. Si Dieu peut exceptionnellement suspendre les lois de sa nature pour permettre que les cœurs qui se sont détournés de Lui s’ouvrent à l’Amour, généralement cela s’opère de façon imperceptible dans le secret des cœurs. Je me rappelle d’avoir lu un texte qui illustre ce propos et que je rapporte de mémoire, ayant oublié sa source : Il avait été révélé à un évêque qu’il devait sa vocation ou une faveur importante à la prière d’une religieuse vivant dans un monastère. Celui-ci, désireux de lui manifester sa reconnaissance, rend visite aux religieuses. Alors qu’il s’attendait à y rencontrer une personne exceptionnelle, la religieuse en question se révèle être celle qui paraît pas et s’occupe des tâches les plus humbles. Et l’évêque de renoncer à son projet pour ne pas troubler une prière si pure…

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je prie pour que l’Esprit Saint guide et féconde mon action. Je consacre une part significative de mon temps de prière à l’intercession. J’offre mes échecs, mes difficultés, mes souffrances… au Père en union avec le sacrifice de Jésus crucifié en faveur de toutes les personnes qui vivent une situation semblable à la mienne. 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article