Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres

 

 

Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres

 

Au cours du dernier repas que Jésus prenait avec ses disciples, quand Judas fut sorti du cénacle, Jésus déclara : « Maintenant le Fils de l’homme est glorifié, et Dieu est glorifié en lui. Si Dieu est glorifié en lui, Dieu aussi le glorifiera ; et il le glorifiera bientôt. Petits enfants, c’est pour peu de temps encore que je suis avec vous. Vous me chercherez, et, comme je l’ai dit aux Juifs : “Là où je vais, vous ne pouvez pas aller”, je vous le dis maintenant à vous aussi. » Je vous donne un commandement nouveau : c’est de vous aimer les uns les autres. Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres. À ceci, tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l’amour les uns pour les autres. »

 

Jean 13,31-35

 

 

Le site www.levangileauquotidien.org publie un extrait du livre de mère Teresa, Un Chemin tout simple, Plon Mame 1995, p. 83, comme commentaire des lectures de ce dimanche :

Je dis toujours que l'amour commence à la maison : d'abord dans votre famille et ensuite dans votre ville. C'est facile de prétendre aimer les gens qui sont très loin, mais beaucoup moins facile d'aimer ceux qui vivent avec nous ou tout près de nous. Je me méfie des grands projets impersonnels : l'amour doit commencer par une personne. Pour parvenir à aimer quelqu'un, il faut le rencontrer, se rendre proche de lui. Tout le monde a besoin d'amour. Tous les êtres humains ont besoin de savoir qu'ils comptent pour les autres et qu'ils ont une valeur inestimable aux yeux de Dieu.

 

Aimer comme Dieu nous aime, comme le Christ nous a aimés, qu’est-ce à dire ? C’est un amour à la fois personnel et universel : Dieu nous aime individuellement, veut entrer en relation avec chacun de nous, « Voici, je me tiens à la porte et je frappe; si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui pour souper, moi près de lui et lui près de moi » (Ap 3, 20), et n’exclut personne, pas même ceux qui se sont détournés de Lui et Lui sont hostiles qu’Il se fait une joie de pardonner s’ils viennent à se raviser : « il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent que pour 99 justes, qui n'ont pas besoin de repentir » (Lc 15, 7).

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je m’efforce d’aimer chaque personne et toutes les personnes qui croiseront ma route. Je leur offre mon bien le plus précieux, mon temps, pour les écouter, partager leurs joies et leurs peines…Si celles-ci se montrent hostiles à mon égard, je leur pardonne et, si cela me paraît hors de portée, je demande au Seigneur de venir pardonner en moi ce que ma nature souffrante n’arrive pas à pardonner.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article