Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Être en mesure de faire le bien et ne pas le faire, c’est pécher

 

 

Être en mesure de faire le bien et ne pas le faire, c’est pécher

 

Bien-aimés, vous autres, maintenant, vous dites : « Aujourd’hui ou demain nous irons dans telle ou telle ville, nous y passerons l’année, nous ferons du commerce et nous gagnerons de l’argent », alors que vous ne savez même pas ce que sera votre vie demain ! Vous n’êtes qu’un peu de brume, qui paraît un instant puis disparaît. Vous devriez dire au contraire : « Si le Seigneur le veut bien, nous serons en vie et nous ferons ceci ou cela. » Et voilà que vous mettez votre fierté dans vos vantardises. Toute fierté de ce genre est mauvaise ! Être en mesure de faire le bien et ne pas le faire, c’est un péché.

 

Lettre de Jacques 4, 13-17

 

 

Il n’y a pas de limite au bien que nous pouvons faire. Cela n’est pas compliqué non plus ! Nous n’avons qu’à nous laisser interpeller par les événements, à ouvrir les yeux et tendre l’oreille aux suggestions de l’Esprit d’Amour. Parfois, il suffit de peu de choses : sourire à celui qui est triste, écouter celui qui souffre de solitude… À plus long terme, dans le bien à faire, se classe la responsabilité de chacun de développer et d’exploiter ses capacités à leur maximum et aider et encourager les autres à faire de même.

 

Jacques se situe en continuité avec l’enseignement de Jésus lorsqu’il affirme qu’omettre de faire le bien à notre portée est un péché, un manquement à l’amour : « Allez loin de moi, maudits, dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et ses anges. Car j'ai eu faim et vous ne m'avez pas donné à manger, j'ai eu soif et vous ne m'avez pas donné à boire, j'étais un étranger et vous ne m'avez pas accueilli, nu et vous ne m'avez pas vêtu, malade et prisonnier et vous ne m'avez pas visité » (Mt 25, 41-43). La responsabilité des riches, riches en biens mais aussi en talents, est plus importante que les autres à cet égard car les moyens et les opportunités de faire du bien sont plus grandes pour eux que pour les plus démunis, d’où les mises en garde de Jésus à leur endroit.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je demande à l’Esprit Saint d’ouvrir mes yeux au bien que le Père attend de moi dans le moment présent et d’ouvrir mon cœur afin que je réponde généreusement à l’appel à aimer qui m’est adressé à travers les événements.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article