Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Eucharistie

 

 

Eucharistie

 

Frères, moi, Paul, j’ai moi-même reçu ce qui vient du Seigneur, et je vous l’ai transmis : la nuit où il était livré, le Seigneur Jésus prit du pain, puis, ayant rendu grâce, il le rompit, et dit : « Ceci est mon corps, qui est pour vous. Faites cela en mémoire de moi. » Après le repas, il fit de même avec la coupe, en disant : « Cette coupe est la nouvelle Alliance en mon sang. Chaque fois que vous en boirez, faites cela en mémoire de moi. » Ainsi donc, chaque fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous proclamez la mort du Seigneur, jusqu’à ce qu’il vienne.

 

Première lettre de Paul aux Corinthiens 11,23-26

 

 

L’Eucharistie est le résumé et la somme de notre foi (CEC 1327). Quand nous recevons l’Eucharistie nous affirmons notre foi en un Dieu Père, dans un Fils qui a revêtu la chair pour faire de nous des fils adoptifs, est mort pour nous racheter du péché puis ressuscité pour démontrer l’existence d’une vie qui ne finit pas et à laquelle Il nous a ouvert les portes, dans l’Esprit qui communique leur commun amour aux hommes notamment via les sacrements dont l’Eucharistie qui est la nourriture des croyants.

 

" Notre Sauveur, à la dernière Cène, la nuit où il était livré, institua le sacrifice eucharistique de son Corps et de son Sang pour perpétuer le sacrifice de la croix au long des siècles, jusqu’à ce qu’il vienne, et pour confier à l’Église, son Épouse bien-aimée, le mémorial de sa mort et de sa résurrection : sacrement de l’amour, signe de l’unité, lien de la charité, banquet pascal dans lequel le Christ est reçu en nourriture, l’âme est comblée de grâce et le gage de la gloire future nous est donné "  (Sacrosactum Concilium 47).

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je fréquente régulièrement le sacrement de l’Eucharistie qui constitue la manière privilégiée par Dieu de se communiquer à nous, notre manière à nous de dire à la suite du père au fils à l’esprit muet : « Je crois! Viens au secours de mon manque de foi! » (Mc 9, 24).  Jésus nous a dit : « Je suis la vigne; vous, les sarments. Celui qui demeure en moi, et moi en lui, celui-là porte beaucoup de fruit; car hors de moi vous ne pouvez rien faire » (Jn 15, 5).  L’Eucharistie est la sève qui passe de la vigne aux sarments et leur donne de porter du fruit en abondance, le fruit de l’amour.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article