Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Justice, jugement, droiture, seuls sentiers qui mènent au bonheur

 

 

Justice, jugement, droiture, seuls sentiers qui mènent au bonheur

 

Mon fils, accueille mes paroles, conserve précieusement mes préceptes,

l’oreille attentive à la sagesse, le cœur incliné vers la raison. Oui, si tu fais appel à l’intelligence, si tu invoques la raison, si tu la recherches comme l’argent, si tu creuses comme un chercheur de trésor, alors tu comprendras la crainte du Seigneur, tu découvriras la connaissance de Dieu. Car c’est le Seigneur qui donne la sagesse ; connaissance et raison sortent de sa bouche. Il réserve aux hommes droits la réussite : pour qui marche dans l’intégrité, il est un bouclier, gardien des sentiers du droit, veillant sur le chemin de ses fidèles. Alors tu comprendras la justice, le jugement, la droiture, seuls sentiers qui mènent au bonheur.

                                                      
Livre des Proverbes 2, 1-9

 

 

Dieu veut notre bonheur. Ses préceptes n’ont pas d’autre fin que celle-là. Dévier de sa Loi d’Amour conduit inexorablement au malheur individuel et collectif. La justice, au sens biblique du terme, consiste à faire un usage des ressources, tant matérielles que spirituelles, qui nous ont été confiées conforme à la volonté d’amour du Créateur à savoir pour le bénéfice du plus grand nombre. La justice, la juste manière d’agir, c’est également « tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le vous-mêmes pour eux » (Mt 7, 12) et de donner aux autres ce que nous réclamons de Dieu pour nous-mêmes, notamment le pardon des offenses. Le jugement n’est pas la sentence rendue par un magistrat mais le discernement de la volonté de Dieu sur nous dans les circonstances particulières où nous nous trouvons. La droiture c’est d’agir de manière conforme à la volonté d’Amour qui a été manifestée dans notre cœur par l’Esprit Saint, de ne pas durcir notre cœur aux appels répétés de Dieu à la charité. Si nous cherchons avec sincérité la connaissance de Dieu, le Seigneur nous donnera la sagesse, une sagesse qui fera notre bonheur et celui de ceux qui nous entourent.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Enfant de Dieu, je m’efforce d’accueillir ses paroles, de conserver ses préceptes, de demeurer attentif à la sagesse qu’Il m’inspire, de conserver un cœur incliné à l’amour car ce qui est raisonnable c’est de rendre à Dieu et aux autres cet amour que je réclame pour moi-même. Je n’agis pas par peur des conséquences négatives d’une éventuelle inconduite mais par le désir d’un fils de ressembler à son Père, un Père qui est Amour et Miséricorde.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article