Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Par la Loi, je suis mort à la Loi afin de vivre pour Dieu

 

 

Par la Loi, je suis mort à la Loi afin de vivre pour Dieu

 

Frères, par la Loi, je suis mort à la Loi afin de vivre pour Dieu ; avec le Christ, je suis crucifié. Je vis, mais ce n’est plus moi, c’est le Christ qui vit en moi. Ce que je vis aujourd’hui dans la chair, je le vis dans la foi au Fils de Dieu qui m’a aimé et s’est livré lui-même pour moi.

                                                      
Lettre de Paul Apôtre aux Galates 2,19-20

 

 

Pour les chrétiens il y a deux Lois : une Ancienne et une Nouvelle. Toutes deux visent à l’amour, l’amour de Dieu et du prochain. L’ancienne est extérieure, gravée dans la pierre ou consignée dans les textes sacrés de l’Ancien Testament, et prescrit un code de conduite, donne les exigences minimales de l’amour de Dieu et du prochain. La Nouvelle surpasse l’Ancienne car intérieure, gravée dans nos cœurs par l’Esprit Saint, l’Esprit de Jésus, Esprit qui nous incite au don généreux, sans limite, de notre personne par amour. Avec le Christ, je suis crucifié. L’amour selon l’Esprit est crucifiant car il requiert le renoncement constant à soi-même en faveur des autres et de Dieu. Je vis, mais ce n’est plus moi, c’est le Christ qui vit en moi. L’Esprit Saint nous configure à Jésus, Fils du Père, qui a revêtu la chair pour nous indiquer la volonté d’amour du Père et nous servir de modèle par sa vie sur la manière de nous y conformer.

 

Ce que je vis aujourd’hui dans la chair, je le vis dans la foi au Fils de Dieu qui m’a aimé et s’est livré lui-même pour moi. Ce qui nous rend capables de dépasser nos limites, les tendances égoïstes de la chair, c’est la conscience d’être été aimés les premiers par Dieu, en dépit de nos faiblesses et infidélités : la preuve que Dieu nous aime, c'est que le Christ, alors que nous étions encore pécheurs, est mort pour nous (Rm 5, 8). Quoi que nous fassions, nous n’ajoutons pas à Dieu, nous ne faisons que lui rendre, et encore de manière partielle, ce que Lui-même nous a donné dans son infinie générosité ; nous rendons amour pour Amour.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

J’écoute la voix de l’Esprit de Jésus qui m’invite à aimer comme Dieu m’aime : sans limite. Je considère certes les prescriptions de la Loi Ancienne qui énonce les exigences minimales de l’amour attendu de moi mais surtout je garde mon cœur ouvert aux événements qui m’interpellent à manifester l’Amour à un monde qui souffre cruellement du manque d’amour. 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Evelyne 23/05/2020 13:44

Bonjour,
Je m'attendais à lire une explication du verset "par la Loi, je suis mort à la Loi"... mais rien...

navyroc 24/05/2020 11:24

L'apôtre Paul a décidé de se soumettre à la Loi nouvelle du double commandement de l'amour (celui de Dieu et du prochain) qui résume la Loi ancienne et les prophètes. Faisant de l'amour son unique préoccupation, il s'est mis à vivre pour Dieu qui est Amour. Par la même occasion, il a cessé de faire une fin des préceptes anciens qui n'étaient que des moyens de démontrer son amour. Se concentrant sur la fin, l'Amour, il a cessé d'accorder une importance démesurée aux moyens énoncés dans la Loi ancienne et y est, pour ainsi dire, mort. Augustin d'Hippone a dit quelque chose de similaire dans sa célèbre phrase : Aime et fais ce que tu veux !