Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

De ces deux commandements dépend tout

 

 

De ces deux commandements dépend tout

 

En ce temps-là, les pharisiens, apprenant qu’il avait fermé la bouche aux sadducéens, se réunirent, et l’un d’entre eux, un docteur de la Loi, posa une question à Jésus pour le mettre à l’épreuve : « Maître, dans la Loi, quel est le grand commandement ? » Jésus lui répondit : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit. Voilà le grand, le premier commandement. Et le second lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. De ces deux commandements dépend toute la Loi, ainsi que les Prophètes. »

 

Matthieu 22, 34-40

 

 

De l’amour de Dieu et du prochain dépendent la Loi, les Prophètes et même notre salut ! Tout est subordonné à l’amour. Rien d’étonnant à cela ! L’Amour est la nature de Dieu. Ce qu’Il a créé, Il l’a fait par amour et l’image et la ressemblance (Gn 1, 26) de Dieu que nous portons en nous est notre capacité à aimer. Il n’y a que l’amour qui importe, le reste n’est qu’accessoire.  L’amour nous rend heureux dès ici-bas, même si ce n’est que de façon imparfaite, car c’est la finalité de notre être, prélude à la vie de béatitude à laquelle nous sommes appelés quand nous serons en présence de l’Amour, Dieu Lui-même.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Comme me le demande Jésus, je ne me préoccupe que d’une chose : aimer. Augustin d’Hippone a fort bien illustré ce précepte :

 

Aime et fais ce que Tu veux.

Si Tu Te tais, tais-Toi par Amour,

Si Tu parles, parle par Amour,

Si Tu corriges, corrige par Amour,

Si Tu pardonnes, pardonne par Amour.

Aie au fond du cœur la Racine de l'Amour :

De cette racine, de mauvais rien ne peut sortir.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article