Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Transfiguration du Seigneur

 

 

Transfiguration du Seigneur

 

En ce temps-là, Jésus prit avec lui Pierre, Jean et Jacques, et il gravit la montagne pour prier. Pendant qu’il priait, l’aspect de son visage devint autre, et son vêtement devint d’une blancheur éblouissante. Voici que deux hommes s’entretenaient avec lui : c’étaient Moïse et Élie, apparus dans la gloire. Ils parlaient de son départ qui allait s’accomplir à Jérusalem. Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil ; mais, restant éveillés, ils virent la gloire de Jésus, et les deux hommes à ses côtés. Ces derniers s’éloignaient de lui, quand Pierre dit à Jésus : « Maître, il est bon que nous soyons ici ! Faisons trois tentes : une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. » Il ne savait pas ce qu’il disait. Pierre n’avait pas fini de parler, qu’une nuée survint et les couvrit de son ombre ; ils furent saisis de frayeur lorsqu’ils y pénétrèrent. Et, de la nuée, une voix se fit entendre : « Celui-ci est mon Fils, celui que j’ai choisi : écoutez-le ! » Et pendant que la voix se faisait entendre, il n’y avait plus que Jésus, seul. Les disciples gardèrent le silence et, en ces jours-là, ils ne rapportèrent à personne rien de ce qu’ils avaient vu.

           
Luc 9, 28-36

 

 

La Transfiguration de Jésus se produit dans le contexte de son départ (prochain) qui allait s’accomplir à Jérusalem. Dieu, en bon Père, prépare Pierre, Jean et Jacques à l’épreuve pour leur foi qui les attend, le scandale de la passion et de la mort sur la croix. Devant l’anéantissement apparent du Messie dont ils espéraient que c'était lui qui allait délivrer Israël (Lc 24, 21), grande allait être la tentation de penser qu’ils s’étaient trompés à son égard et qu’il n’était pas « le Christ, le Fils du Dieu vivant » (Mt 16, 16). Malgré tout, cela ne les empêchera pas de défaillir, le moment venu. Cependant, cette défaillance ne sera que temporaire et leur foi se ravivera quand ils constateront que c’était là la mission de Jésus ainsi qu’il le leur avait annoncé : « Le Fils de l'homme doit beaucoup souffrir, être rejeté par les anciens, les grands prêtres et les scribes, être tué et, après trois jours, ressusciter » (Mc 8, 31).

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

À la suite de Jésus, prie le Père céleste : "Père, si tu veux, éloigne de moi cette coupe! Cependant, que ce ne soit pas ma volonté, mais la tienne qui se fasse!" (Lc 22, 42). Je prie donc ce Père qu’à défaut d’éloigner de moi la coupe de l’épreuve, notamment l’épreuve de la foi, de me procurer les moyens d’y faire face et de la surmonter pour sa plus grande gloire et le salut du plus grand nombre.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article