Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Revêtez-vous du Seigneur Jésus Christ

Frères, vous le savez : c’est le moment, l’heure est déjà venue de sortir de votre sommeil. Car le salut est plus près de nous maintenant qu’à l’époque où nous sommes devenus croyants. La nuit est bientôt finie, le jour est tout proche. Rejetons les œuvres des ténèbres, revêtons-nous des armes de la lumière. Conduisons-nous honnêtement, comme on le fait en plein jour, sans orgies ni beuveries, sans luxure ni débauches, sans rivalité ni jalousie, mais revêtez-vous du Seigneur Jésus Christ.

Lettre de saint Paul Apôtre aux Romains 13,11-14

 

Revêtez-vous du Seigneur Jésus Christ. Qu’est-ce que cela veut dire ? La finalité de la vie chrétienne est l’imitation du Christ : « Soyez mes imitateurs comme je le suis moi-même du Christ » (1 Co 11, 1), le Christ lui-même étant manifestation visible du Dieu invisible, le Père éternel. Comment peut-on arriver à dire comme l’apôtre Paul « ce n'est plus moi qui vis, mais le Christ qui vit en moi » (Ga 2, 20) ?  Nous pouvons certes nous demander comment Jésus agirait s’il était à notre place, mais comme ce serait là de notre interprétation personnelle, il y aurait risque de se faire un Dieu accommodant, à notre mesure. La seule véritable réponse ne peut venir que de Dieu  lui-même, transmise par son Esprit Saint, usuellement par la voix de la conscience, dans un dialogue initié dans la prière : « Que ferais-tu Jésus si tu étais à ma place ? »

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Avant de prendre une décision importante ou même des décisions moins importantes mais où le cours préférable d’action n’est pas évident, je prends l’habitude d’interroger Jésus dans la prière : « Que ferais-tu Jésus si tu étais à ma place ? », et, bien évidemment, je mets à exécution le cours d’action qu’il me proposera par l’entremise de ma conscience. Par mon désir d’imitation du Christ Jésus et la docilité aux motions de son Esprit j’espère un jour pouvoir parvenir à dire comme l’apôtre Paul : « ce n'est plus moi qui vis, mais le Christ qui vit en moi » (Ga 2, 20)

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article