Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Que votre conduite ne soit pas inspirée par l’amour de l’argent !

Frères, que demeure l’amour fraternel ! N’oubliez pas l’hospitalité : elle a permis à certains, sans le savoir, de recevoir chez eux des anges. Souvenez-vous de ceux qui sont en prison, comme si vous étiez prisonniers avec eux. Souvenez-vous de ceux qui sont maltraités, car vous aussi, vous avez un corps. Que le mariage soit honoré de tous, que l’union conjugale ne soit pas profanée, car les débauchés et les adultères seront jugés par Dieu. Que votre conduite ne soit pas inspirée par l’amour de l’argent : contentez-vous de ce que vous avez, car Dieu lui-même a dit : ‘Jamais je ne te lâcherai, jamais je ne t’abandonnerai.’ C’est pourquoi nous pouvons dire en toute assurance : ‘Le Seigneur est mon secours, je n’ai rien à craindre ! Que pourrait me faire un homme ?’Souvenez-vous de ceux qui vous ont dirigés : ils vous ont annoncé la parole de Dieu. Méditez sur l’aboutissement de la vie qu’ils ont menée, et imitez leur foi. Jésus Christ, hier et aujourd’hui, est le même, il l’est pour l’éternité.

Lettre aux Hébreux 13,1-8.

 

La Parole de Dieu est toujours d’actualité ! Ces recommandations de la conclusion de la lettre aux Hébreux semblent avoir été écrites spécifiquement pour notre époque tant elles sont pertinentes pour ce que nous vivons présentement ! Le problème de notre monde réside dans le désir insatiable de richesse de ceux qui l’habitent. En souffrent non seulement une grande partie de l’humanité qui n’a pas accès au strict nécessaire mais encore l’environnement qui se dégrade à un rythme qui laisse craindre le pire pour l’avenir de notre monde. Le vent de protectionnisme qui souffle sur les nations les mieux nanties vient de ce que la mondialisation a permis une plus grande redistribution de la richesse qui, comme nous vivons dans un système fermé où les ressources sont limitées, a eu pour conséquence l’appauvrissement des pays développés au profit des pays en voie de développement. Certes le processus n’a pas été parfait et certains ont profité de l’occasion pour s’enrichir exagérément mais on ne peut nier que le niveau de vie de nations pauvres comme la Chine et l’Inde ont grandement bénéficié de la libéralisation des échanges commerciaux. Contentez-vous de ce que vous avez. Quelle sage recommandation et, si nous faisons partie des privilégiés de ce temps, pouvons-nous même rajouter « et même moins que ce dont nous avons joui jusqu’à présent » car c’est encore plus que le principe de justice de la destination universelle des biens ne le permet et aussi que ce que notre milieu de vie est en mesure de supporter.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

J’entreprends une démarche de simplicité volontaire. Je mets un frein à mes appétits qui m’inclinent à posséder et à consommer toujours plus. Je le fais dans un esprit de partage tel que prôné dans la Parole de Dieu, partage qui bénéficiera tant aux plus nécessiteux du moment qu’aux générations futures.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article