Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

L’obéissance, trait distinctif des enfants de Dieu

 

En ces jours-là, Dieu mit Abraham à l’épreuve. Il lui dit : « Abraham ! » Celui-ci répondit : « Me voici ! » Dieu dit : « Prends ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Isaac, va au pays de Moriah, et là tu l’offriras en holocauste sur la montagne que je t’indiquerai. » Abraham se leva de bon matin, sella son âne, et prit avec lui deux de ses serviteurs et son fils Isaac. Il fendit le bois pour l’holocauste, et se mit en route vers l’endroit que Dieu lui avait indiqué. Le troisième jour, Abraham, levant les yeux, vit l’endroit de loin.

 

Livre de la Genèse 22, 1-4.

 

En ce temps-là, Jésus sortit de Capharnaüm et vit, en passant, un homme, du nom de Matthieu, assis à son bureau de publicain (collecteur d'impôts). Il lui dit : « Suis-moi. » L'homme se leva et le suivit.

 

Matthieu 9, 9

 

 

Abraham s’est mis en marche pour se soumettre à la demande du Père céleste de Lui offrir en sacrifice son fils unique, bien que cette dernière eût dépassé l’entendement. Il préfigurait ainsi le Fils de deux manières. En tant que père, il préfigurait l’offrande que le Père ferait de son Fils pour le salut du plus grand nombre. La mention des trois jours qu’ont duré le voyage n’est pas non plus anodine. Elle prophétise les trois jours que le Christ a passés au séjour des morts avant d’être rendu à la vie. De même, Isaac a-t-il été mort pour Abraham jusqu’à ce qu’il arrive au terme de son périple de trois jours. Là, l’Ange du Seigneur lui a demandé de ne pas mettre à exécution son funeste projet et Isaac a été pour ainsi dire rendu à la vie.

 

L’obéissance caractérise aussi le Fils dont l’épître au Hébreux dit : « tout Fils qu'il était, apprit, de ce qu'il souffrit, l'obéissance; après avoir été rendu parfait, il est devenu pour tous ceux qui lui obéissent principe de salut éternel » (Hé 5, 8-9). Parmi ceux qui ont obéi au Fils, se retrouve Matthieu qui, dans les premiers, a tout quitté pour suivre Jésus.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je m’efforce d’être docile à la volonté du Père céleste telle que présentée par les Écritures et qu’elle se manifeste dans les événements. Si ceux-ci m’apparaissent dénués de sens, j’évite de me rebeller et je demande à l’Esprit Saint d’ouvrir mon cœur et mon intelligence à une Sagesse qui dépasse mon entendement.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article