Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Le royaume des Cieux est comparable à un trésor

 

En ce temps-là, Jésus disait aux foules : « Le royaume des Cieux est comparable à un trésor caché dans un champ ; l’homme qui l’a découvert le cache de nouveau. Dans sa joie, il va vendre tout ce qu’il possède, et il achète ce champ. Ou encore : Le royaume des Cieux est comparable à un négociant qui recherche des perles fines. Ayant trouvé une perle de grande valeur, il va vendre tout ce qu’il possède, et il achète la perle. »

 

Matthieu 13, 44-46

 

En ces jours-là, à Gabaon, pendant la nuit, le Seigneur apparut en songe à Salomon. Dieu lui dit : « Demande ce que je dois te donner. » Salomon répondit : « Ainsi donc, Seigneur mon Dieu, c’est toi qui m’as fait roi, moi, ton serviteur, à la place de David, mon père ; or, je suis un tout jeune homme, ne sachant comment se comporter, et me voilà au milieu du peuple que tu as élu ; c’est un peuple nombreux, si nombreux qu’on ne peut ni l’évaluer ni le compter. Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu’il sache gouverner ton peuple et discerner le bien et le mal ; sans cela, comment gouverner ton peuple, qui est si important ? » Cette demande de Salomon plut au Seigneur, qui lui dit : « Puisque c’est cela que tu as demandé, et non pas de longs jours, ni la richesse, ni la mort de tes ennemis, mais puisque tu as demandé le discernement, l’art d’être attentif et de gouverner, je fais ce que tu as demandé : je te donne un cœur intelligent et sage, tel que personne n’en a eu avant toi et que personne n’en aura après toi. »

 

Premier livre des Rois 3,5.7-12.

 

 

D’entrée de jeu, il convient de préciser que Jésus cherche par ces comparaisons à démontrer le détachement requis pour avoir part au Royaume des Cieux, qui est le détachement de l’amour, qui fait passer l’Amour avant toute chose. Si quelqu’un pensait s’acheter une place en paradis en disposant de tous ses biens, il se méprendrait sur la signification de ce texte car le salut éternel est don gratuit de Dieu auquel nous ne pouvons aspirer qu’en raison du sacrifice du Christ sur la croix et non en vertu d’un quelconque mérite que nous pourrions revendiquer.

 

Le roi Salomon illustre bien par son comportement le détachement requis par l’amour. Il ne demande rien pour lui au Seigneur : non pas de longs jours, ni la richesse, ni la mort de ses ennemis. Sa seule préoccupation est dans le bien et le bonheur des autres en l’occurrence le peuple qu’il lui a été donné de gouverner : Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu’il sache gouverner ton peuple et discerner le bien et le mal ; sans cela, comment gouverner ton peuple, qui est si important ? Sa seule préoccupation est l’amour.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je me détache de tout pour m’attacher à l’Amour. Je me fais « capacité » pour accueillir les bienfaits tant matériels que spirituels de Dieu, non pour en jouir égoïstement, mais pour en faire bénéficier le plus grand nombre. Je fais de l’amour, le trésor, la perle de grande valeur, pour lesquels il est envisageable de tout sacrifier afin d’entrer en leur possession.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article