Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

LE SEIGNEUR, Dieu tendre et miséricordieux

 

Le Seigneur proclama lui-même son nom qui est : LE SEIGNEUR. Il passa devant Moïse et proclama : « LE SEIGNEUR, LE SEIGNEUR, Dieu tendre et miséricordieux, lent à la colère, plein d’amour et de vérité, qui garde sa fidélité jusqu’à la millième génération, supporte faute, transgression et péché, mais ne laisse rien passer, car il punit la faute des pères sur les fils et les petits-fils, jusqu’à la troisième et la quatrième génération. » Aussitôt Moïse s’inclina jusqu’à terre et se prosterna. Il dit : « S’il est vrai, mon Seigneur, que j’ai trouvé grâce à tes yeux, daigne marcher au milieu de nous. Oui, c’est un peuple à la nuque raide ; mais tu pardonneras nos fautes et nos péchés, et tu feras de nous ton héritage. »

 

Exode 34, 6-9

 

Le Seigneur fait œuvre de justice, il défend le droit des opprimés.

Il révèle ses desseins à Moïse, aux enfants d'Israël ses hauts faits.

Le Seigneur est tendresse et pitié, lent à la colère et plein d'amour ;

Il n'est pas pour toujours en procès,

ne maintient pas sans fin ses reproches ;

il n'agit pas envers nous selon nos fautes,

ne nous rend pas selon nos offenses.

Comme le ciel domine la terre, fort est son amour pour qui le craint ;

Aussi loin qu'est l'orient de l'occident, il met loin de nous nos péchés ;

comme la tendresse du père pour ses fils,

la tendresse du Seigneur pour qui le craint !

 

Psaume 103, 6-13

 

 

Dieu est Amour, Il est Miséricorde. Il n'agit pas envers nous selon nos fautes, ne nous rend pas selon nos offenses. Pareillement devraient chercher à agir ceux qui se réclament de Lui et se disent ses enfants dont Moïse est un modèle. Toujours, Moïse s’est posé en intercesseur pour demander au Seigneur de pardonner les infidélités du peuple élu. « S’il est vrai, mon Seigneur, que j’ai trouvé grâce à tes yeux, daigne marcher au milieu de nous. Oui, c’est un peuple à la nuque raide ; mais tu pardonneras nos fautes et nos péchés, et tu feras de nous ton héritage. » Ce rôle d’intercesseur, s’il est celui des saints, est également, de manière ordinaire, celui des prêtres à qui il a été donné par le sacrement de l’Ordre la capacité de remettre les fautes. Le sacrement du pardon nous réconcilie avec le Seigneur, il restaure notre capacité à aimer, donc à entrer en contact avec Dieu, blessée par le péché. Si nous ignorons le remède qui nous est suggéré, notre cœur risque de s’endurcir, comme celui de pharaon, et de nous entraîner à notre perte.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je demande miséricorde à travers le sacrement de réconciliation. Reconnaissant d’être pardonné, j’intercède pour les autres comme Moïse m’en donne l’exemple.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article