Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Enfance spirituelle

 

Ensuite, on présenta des enfants à Jésus pour qu’il leur impose les mains en priant. Mais les disciples les écartèrent vivement. Jésus leur dit : « Laissez les enfants, ne les empêchez pas de venir à moi, car le royaume des Cieux est à ceux qui leur ressemblent. » Il leur imposa les mains, puis il partit de là.

 

Matthieu 19, 13-15

 

 

En quoi l’enfance constitue-t-elle un modèle de vie conduisant au royaume des Cieux ?

 

Dieu se présente à nous sous la figure du Père. La relation qu’Il souhaite nous voir établir avec Lui est celle d’un enfant envers son Père. La paternité est un acte de foi. Si l’on fait abstraction de la nouveauté introduite par la science moderne des tests d’ADN, il n’y a pas de certitude absolue quant à la paternité, de même n’y a-t-il pas de certitude absolue quant à l’existence de Dieu : « Dieu, personne ne l'a jamais vu » (1 Jn 4, 12). L’enfant en bas âge dépend entièrement de ses parents, de même devons-nous nous placer en complète dépendance de notre Père céleste, reconnaître avoir tout reçu de Lui, attendre tout de sa divine Providence. Le jeune enfant n’a d’autre souci que la présence de ses parents qu’il réclame à pleurs et à cris. De même, nous ne devrions avoir d’autres soucis que celui de nous tenir en esprit en présence de notre Père céleste : « Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps de quoi vous le vêtirez… Car ce sont là toutes choses dont les païens de ce monde sont en quête; mais votre Père sait que vous en avez besoin. Aussi bien, cherchez son Royaume, et cela vous sera donné par surcroît » (Lc 12, 22, 30-31). Mais, par-dessus toute chose, ce qui caractérise le jeune enfant, c’est la gratuité de son amour. Peut-être direz-vous qu’il y a pléonasme, l’amour étant gratuit par nature. Ce qui est spécifique de l’amour du jeune enfant est que cet amour est pur, qu’il n’est entaché d’aucune autre considération que celle de plaire à ses parents. Notre amour de Dieu doit être empreint de la même gratuité, notre unique souci devrait être de Lui être agréables, de tout attendre de Lui sans pour cela chercher à L’obliger, sans attendre de récompense eu égard à notre bonne conduite présumée. Le royaume des Cieux n’est pas un salaire mais un don gratuit de notre Père du ciel acquis au prix du sacrifice pascal de son Fils sur la croix, qu’il convient d’accueillir comme tel, un cadeau, sous peine de s’en disqualifier.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je médite sur ma relation avec Dieu. Est-elle celle d’un enfant envers son Père ? Je considère particulièrement les caractéristiques de gratuité, de dépendance et d’exclusivité d’attention de la relation d’un jeune enfant envers ses parents.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article