Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Que chacun donne sans regret et sans contrainte

 

Frères, rappelez-vous le proverbe : À semer trop peu, on récolte trop peu ; à semer largement, on récolte largement. Que chacun donne comme il a décidé dans son cœur, sans regret et sans contrainte, car Dieu aime celui qui donne joyeusement. Et Dieu est assez puissant pour vous donner toute grâce en abondance, afin que vous ayez, en toute chose et toujours, tout ce qu’il vous faut, et même que vous ayez en abondance de quoi faire toute sorte de bien. L’Écriture dit en effet de l’homme juste : ‘Il distribue, il donne aux pauvres ; sa justice demeure à jamais.’ Dieu, qui fournit la semence au semeur et le pain pour la nourriture, vous fournira la graine ; il la multipliera, il donnera la croissance à ce que vous accomplirez dans la justice.

 

Deuxième lettre de Paul Apôtre aux Corinthiens 9, 6-10

 

 

La joie caractérise le don de celui qui aime en vérité. Or, il ne peut y avoir de joie pour qui agit à contrecœur ou sous la contrainte.  Si la joie anime celui qui aime, elle constitue un trait marquant des plus éminents émissaires de Dieu en ce monde : les saints. Jean-Marie Vianney, le curé d’Ars, dira d’ailleurs à leur sujet : « Un saint triste est un triste saint » indiquant par là qu’il ne saurait y avoir de sainteté sans joie, la joie du don à laquelle fait référence l’apôtre Paul. La joie est le parfum dont Jésus parle lorsqu’il nous invite à nous en couvrir la tête pour que notre jeûne, le renoncement à quelque chose à laquelle nous nous sommes malencontreusement attachés en faveur de l’être aimé, en l’occurrence Dieu, ait une valeur quelconque : « Quand vous jeûnez, ne prenez pas un air sombre, comme font les hypocrites: ils prennent une mine défaite pour bien montrer aux hommes qu'ils jeûnent. En vérité, je vous le déclare: ils ont reçu leur récompense. Pour toi, quand tu jeûnes, parfume-toi la tête et lave-toi le visage, pour ne pas montrer aux hommes que tu jeûnes, mais seulement à ton Père qui est là dans le secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra » (Mt 6, 16-18).

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

J’empreints mes actions de la douce onction de la joie de l’amour.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article