Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Ton peuple sera mon peuple et ton Dieu sera mon Dieu

 

À l’époque où gouvernaient les Juges, il y eut une famine dans le pays. Un homme de Bethléem de Juda émigra avec sa femme et ses deux fils pour s’établir dans la région appelée Champs-de-Moab. Élimélek, le mari de Noémi, mourut, et Noémi resta seule avec ses deux fils. Ceux-ci épousèrent deux Moabites ; l’une s’appelait Orpa (c’est-à-dire : Volte-face) et l’autre, Ruth (c’est-à-dire : Compagne). Ils demeurèrent là une dizaine d’années. Mahlone et Kilyone moururent à leur tour, et Noémi resta privée de ses deux fils et de son mari. Alors, avec ses belles-filles, elle se prépara à quitter les Champs-de-Moab et à retourner chez elle, car elle avait appris que le Seigneur avait visité son peuple et lui donnait du pain. En cours de route, Orpa embrassa sa belle-mère et la quitta, mais Ruth restait attachée à ses pas. Noémi lui dit : « Tu vois, ta belle-sœur est retournée vers son peuple et vers ses dieux. Retourne, toi aussi, comme ta belle-sœur. » Ruth lui répondit : « Ne me force pas à t’abandonner et à m’éloigner de toi, car où tu iras, j’irai ; où tu t’arrêteras, je m’arrêterai ; ton peuple sera mon peuple, et ton Dieu sera mon Dieu. Noémi revint donc des Champs-de-Moab avec sa belle-fille, Ruth la Moabite. Elles arrivèrent à Bethléem au début de la moisson de l’orge.

 

Livre de Ruth 1,1.3-6.14-16.22.

 

 

Dieu est Amour (1 Jn 4, 8).  L’amour est fidélité. Pas étonnant alors qu’Il se soit présenté à Moïse comme le Dieu fidèle : « YAHVÉ, LE SEIGNEUR, Dieu tendre et miséricordieux, lent à la colère, plein d'amour et de fidélité, qui garde sa fidélité jusqu'à la millième génération, supporte faute, transgression et péché » (Ex 34, 6-7). L’histoire de Ruth est celle de sa fidélité à l’égard de sa belle-mère Noémi. Rien ne l’y obligeait, Noémi l’ayant relevée de toute obligation qu’elle aurait pu avoir envers elle : « Tu vois, ta belle-sœur est retournée vers son peuple et vers ses dieux. Retourne, toi aussi, comme ta belle-sœur. » Mais Ruth, en toute liberté, dans la liberté de l’amour, lui est demeurée fidèle, image visible de la fidélité du Dieu invisible. Cette fidélité exemplaire n’est pas demeurée sans fruit, Ruth devenant éventuellement l’arrière-grand-mère de David.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je m’efforce de demeurer fidèle au Seigneur en toutes circonstances chantant sa louange dans les moments heureux comme dans les plus difficiles. Je manifeste cette fidélité de Dieu en ne retirant pas mon amour à ceux qui m’ont offensé, en pardonnant comme Dieu, le premier, m’a pardonné.  

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article