Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Un filet qui ramène toutes sortes de poissons

 

En ce temps-là, Jésus disait aux foules : «Le royaume des Cieux est encore comparable à un filet que l’on jette dans la mer, et qui ramène toutes sortes de poissons. Quand il est plein, on le tire sur le rivage, on s’assied, on ramasse dans des paniers ce qui est bon, et on rejette ce qui ne vaut rien. Ainsi en sera-t-il à la fin du monde : les anges sortiront pour séparer les méchants du milieu des justes et les jetteront dans la fournaise : là, il y aura des pleurs et des grincements de dents. » « Avez-vous compris tout cela ? » Ils lui répondent : « Oui ». Jésus ajouta : « C’est pourquoi tout scribe devenu disciple du royaume des Cieux est comparable à un maître de maison qui tire de son trésor du neuf et de l’ancien. » Lorsque Jésus eut terminé ces paraboles, il s’éloigna de là.

 

Matthieu 13, 47-53

 

 

Tous nous sommes appelés à joindre le royaume des Cieux : le royaume des Cieux est encore comparable à un filet que l’on jette dans la mer, et qui ramène toutes sortes de poissons. Hélas ! Tous n’y parviendront pas : à la fin du monde : les anges sortiront pour séparer les méchants du milieu des justes et les jetteront dans la fournaise : là, il y aura des pleurs et des grincements de dents. S’il y aura diversité chez les élus, sur quel critère se fera la distinction entre ce qui est bon et ce qui ne vaut rien et qu’on rejettera ? Sur notre capacité à aimer au moment de rendre notre dernier souffle. Certains auront mis des années d’effort à la développer, d’autres, à l’instar du bon larron, poseront un pur acte d’amour juste avant de quitter ce monde. Comme nous serons évalués sur notre état et non sur le processus (l’ensemble de notre vie), ceux qui ont bénéficié d’un environnement propice pour que se développe en eux l’amour doivent-ils demeurer vigilants pour ne pas se perdre avant d’arriver au terme de leur quête. Inversement, la porte est-elle toujours ouverte pour ceux qui ont connu l’errance et pour qui il ne sera jamais trop tard pour bien faire… tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir !

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je m’entraîne chaque jour à aimer davantage et mieux. Pour me guider, je prends l’Esprit d’Amour comme « coach ». J’essaie d’être attentif à sa douce voix qui m’interpelle du fond de mon cœur, par la voix de ma conscience, à aimer. Je Lui demande d’ouvrir mon cœur et mes yeux à l’amour et de me gratifier de la force, du courage, ou toute autre qualité requise pour accomplir les bonnes actions qu’Il me suggère avec la touche d’amour qui leur conférera valeur d’éternité, touche sans laquelle même les meilleures œuvres demeurent vaines.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article