Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Je suis venu apporter un feu sur la terre

 

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé ! Je dois recevoir un baptême, et quelle angoisse est la mienne jusqu’à ce qu’il soit accompli ! Pensez-vous que je sois venu mettre la paix sur la terre ? Non, je vous le dis, mais bien plutôt la division. Car désormais cinq personnes de la même famille seront divisées : trois contre deux et deux contre trois ; ils se diviseront : le père contre le fils et le fils contre le père, la mère contre la fille et la fille contre la mère, la belle-mère contre la belle-fille et la belle-fille contre la belle-mère. »

 

Luc 12, 49-53.

 

 

Quel est ce feu dont parle Jésus ? C’est le feu de l’amour, l’Esprit Saint. Ce feu consume, transforme en images du Christ, ceux qui se laissent saisir par Lui. Le moyen ordinaire d’avoir part à cet Esprit est le baptême. Je dois recevoir un baptême, et quelle angoisse est la mienne jusqu’à ce qu’il soit accompli ! Le baptême dont parle Jésus n’est pas celui qu’il a reçu du Baptiste puisqu’il a déjà eu lieu à ce moment. Il s’agit plutôt de sa mort à venir sur la croix qui a libéré l’Esprit qui reposait sur Lui pour le rendre disponible à tout homme : « c'est votre avantage que je m'en aille; en effet, si je ne pars pas, le Paraclet ne viendra pas à vous; si, au contraire, je pars, je vous l'enverrai » (Jn 16, 7), « ignorez-vous que, baptisés dans le Christ Jésus, c'est dans sa mort que tous nous avons été baptisés? Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême dans la mort, afin que, comme le Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, nous vivions nous aussi dans une vie nouvelle » (Rm 6, 3-4). Les dernières paroles de Jésus, « Pensez-vous que je sois venu mettre la paix sur la terre ? Non, je vous le dis, mais bien plutôt la division » sont plus énigmatiques car un des fruits de l’amour est la paix. Pourquoi, alors, dit-il que lui, l’Amour incarné, est venu apporter la division ? Ceux qui aiment, par leur seule présence, donnent, à la suite d’Abel, mauvaise conscience à ceux qui ne connaissent pas l’amour, qui cherchent à établir des relations de pouvoir avec les autres. Pire, ces derniers interprètent comme un signe de faiblesse à exploiter, le refus des premiers de s’engager dans des relations de pouvoir et, conséquemment, les méprisent et les persécutent, certains se rendant, comme Caïn, jusqu’au meurtre, sort des prophètes et des martyrs.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je me laisse embraser d’amour par l’Esprit Saint, cet Esprit qui, si je Lui laisse la latitude nécessaire, me transformera en une image du Christ, Lui-même image du Père céleste. Se faire porte-flambeau de l’Amour n’est pas mission facile : « Si le monde vous hait, sachez qu'il m'a haï le premier » (Jn 15, 18), « Et maintenant voici qu'enchaîné par l'Esprit je me rends à Jérusalem, sans savoir ce qui m'y adviendra, sinon que, de ville en ville, l'Esprit Saint m'avertit que chaînes et tribulations m'attendent » (Ac 20, 22-23).

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article