Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

L’esprit impur trouve une maison accueillante

 

En ce temps-là, comme Jésus avait expulsé un démon, certains dirent : « C’est par Béelzéboul, le chef des démons, qu’il expulse les démons. » D’autres, pour le mettre à l’épreuve, cherchaient à obtenir de lui un signe venant du ciel. Jésus, connaissant leurs pensées, leur dit : « Tout royaume divisé contre lui-même devient désert, ses maisons s’écroulent les unes sur les autres. Si Satan, lui aussi, est divisé contre lui-même, comment son royaume tiendra-t-il ? Vous dites en effet que c’est par Béelzéboul que j’expulse les démons. Mais si c’est par Béelzéboul que moi, je les expulse, vos disciples, par qui les expulsent-ils ? Dès lors, ils seront eux-mêmes vos juges. En revanche, si c’est par le doigt de Dieu que j’expulse les démons, c’est donc que le règne de Dieu est venu jusqu’à vous. Quand l’homme fort, et bien armé, garde son palais, tout ce qui lui appartient est en sécurité. Mais si un plus fort survient et triomphe de lui, il lui enlève son armement auquel il se fiait, et il distribue tout ce dont il l’a dépouillé. Celui qui n’est pas avec moi est contre moi ; celui qui ne rassemble pas avec moi disperse. » Quand l’esprit impur est sorti de l’homme, il parcourt des lieux arides en cherchant où se reposer. Et il ne trouve pas. Alors il se dit : “Je vais retourner dans ma maison, d’où je suis sorti.” En arrivant, il la trouve balayée et bien rangée. Alors il s’en va, et il prend d’autres esprits encore plus mauvais que lui, au nombre de sept ; ils entrent et s’y installent. Ainsi, l’état de cet homme-là est pire à la fin qu’au début. »

Luc 11,  15-26

 

La maison accueillante est celle laissée sans défense. Comment cela se produit-il ? Par manque de vigilance. Nous pensons avoir vaincu nos tendances mauvaises et nous baissons la garde : nous faisons preuve de complaisance envers nous-mêmes en considérant comme inoffensives certaines fautes que nous qualifions même de « péchés mignons », nous nous dévêtons de l’armure de Dieu (Ép 6, 13) délaissant l’oraison et / ou la fréquentation assidue des sacrements de Réconciliation et de l’Eucharistie. Nous pouvons, avec l’aide de Dieu, remporter certains combats mais la guerre, elle, ne prendra fin qu’avec notre dernier souffle. S’imaginer le contraire c’est s’exposer, l’orgueil aidant, à ce que notre état devienne pire à la fin qu’au début.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je prends conscience que « le lieu du combat entre Dieu et Satan, c'est l'âme humaine, à chaque instant de la vie » (Padre Pio de Pietrelcina). En conséquence, je prends les armes pour assurer la défense, la première étant l’humilité, de se défier de moi-même et de demander l’aide de Dieu dans la prière, l’oraison et les sacrements ainsi que de faire appel au Défenseur qu’Il met à notre disposition, l’Esprit Saint.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article