Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

La création attend la révélation des fils de Dieu

 

Frères, j’estime, qu’il n’y a pas de commune mesure entre les souffrances du temps présent et la gloire qui va être révélée pour nous. En effet, la création attend avec impatience la révélation des fils de Dieu. Car la création a été soumise au pouvoir du néant, non pas de son plein gré, mais à cause de celui qui l’a livrée à ce pouvoir. Pourtant, elle a gardé l’espérance d’être, elle aussi, libérée de l’esclavage de la dégradation, pour connaître la liberté de la gloire donnée aux enfants de Dieu. Nous le savons bien, la création tout entière gémit, elle passe par les douleurs d’un enfantement qui dure encore. Et elle n’est pas seule. Nous aussi, en nous-mêmes, nous gémissons ; nous avons commencé à recevoir l’Esprit Saint, mais nous attendons notre adoption et la rédemption de notre corps. Car nous avons été sauvés, mais c’est en espérance ; voir ce qu’on espère, ce n’est plus espérer : ce que l’on voit, comment peut-on l’espérer encore ? Mais nous, qui espérons ce que nous ne voyons pas, nous l’attendons avec persévérance.  

 

Lettre de Paul Apôtre aux Romains 8, 18-25

 

 

Immédiatement après avoir dit que l’Esprit saint faisait de nous des enfants de Dieu, l’apôtre rajoute : la création attend avec impatience la révélation des fils de Dieu. Que fait un enfant ? Il prend grand soin de ce que lui ont confié ses parents. À plus forte raison devons-nous préserver la création de notre Père céleste, notre environnement et surtout de celui que nous léguerons aux générations futures. Nous ne pouvons nous prétendre fils de Dieu et saccager son œuvre, en jouir égoïstement au détriment des plus pauvres et des générations futures.  Nous soumettons la création à l’esclavage de la dégradation quand nous consommons ses ressources non pour satisfaire nos besoins essentiels mais de manière ostentatoire, par vanité, pour faire étalage de la richesse que nous avons accumulée. Si nous vivions selon les préceptes évangéliques, non seulement nos relations avec nos frères et sœurs s’amélioreraient mais également la qualité du milieu dans lequel nous vivons. C’est pourquoi la création attend avec impatience que nous vivions en conformité avec la foi que nous professons.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je vis simplement. Je résiste à la publicité qui me suggère de consommer plus que nécessaire, entre autres choses pour obtenir une reconnaissance sociale.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article