Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Vous avez enlevé la clé de la connaissance

 

Quel malheur pour vous, docteurs de la Loi, parce que vous avez enlevé la clé de la connaissance ; vous-mêmes n’êtes pas entrés, et ceux qui voulaient entrer, vous les en avez empêchés. » Quand Jésus fut sorti de la maison, les scribes et les pharisiens commencèrent à s’acharner contre lui et à le harceler de questions ; ils lui tendaient des pièges pour traquer la moindre de ses paroles

 

Luc 11, 52-54

 

 

La clé de la connaissance, la connaissance qui surpasse toutes les autres, c’est de savoir que Dieu est Amour, qu’Il a créé l’univers par « besoin » d’aimer, de se donner, que l’image de Lui à laquelle l’homme a été créé est la capacité d’aimer, que seul l’amour répond aux aspirations profondes de l’homme et peut le conduire au bonheur, imparfaitement en cette vie, en plénitude pour l’éternité. Toute connaissance qui ne conduit pas à un plus grand amour de Dieu et du prochain est anecdotique, accessoire.

 

Vous avez enlevé la clé de la connaissance. La Bible est le plus grand traité d’amour qui soit. Lire la Bible comme un texte de Loi en détournant le focus, qui devrait être l’amour, sur les exigences et les règles qui sont des indications sur la manière de manifester cet amour, c’est détourner le livre sacré de sa fin, de son esprit. Vous-mêmes n’êtes pas entrés. À la lecture des Évangiles, on constate que les autorités religieuses du temps de Jésus étaient plus préoccupées à asseoir leur pouvoir qu’à promouvoir l’amour et la miséricorde, ce qui aurait pourtant dû constituer leur mission première. Ceux qui voulaient entrer, vous les en avez empêchés. Ceux qui désiraient connaître Dieu, l’Amour, ont été détournés de l’amour en se faisant imposer des obligations qui les asservissait alors que l’amour véritable rend libre, qu’il est don libre et gratuit de soi : « Ils lient de pesants fardeaux et les imposent aux épaules des gens, mais eux-mêmes se refusent à les remuer du doigt » (Mt 23, 4); « Ce peuple m’honore des lèvres, mais son cœur est loin de moi. C’est en vain qu’ils me rendent un culte ; les doctrines qu’ils enseignent ne sont que des préceptes humains. Vous aussi, vous laissez de côté le commandement de Dieu, pour vous attacher à la tradition des hommes » (Mc 7, 6-8).

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je me concentre sur une seule chose : aimer comme Dieu m’aime, aimer parce que le premier Il m’a aimé. L’amour n’impose pas, il propose. À ceux qui recherchent la Vérité, je propose l’Amour, un amour qui n’est pas que sentimentalité mais dont gratuit et libre de soi, respectueux de l’altérité des autres, du chemin unique à chacun pour y parvenir. Je lis la Bible en concentrant toute mon attention sur l’Amour qui est la clé de sa compréhension.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article