Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Allez vous montrer aux prêtres

 

En ce temps-là, Jésus, marchant vers Jérusalem, traversait la région située entre la Samarie et la Galilée. Comme il entrait dans un village, dix lépreux vinrent à sa rencontre. Ils s’arrêtèrent à distance et lui crièrent : « Jésus, maître, prends pitié de nous. » À cette vue, Jésus leur dit : « Allez vous montrer aux prêtres. » En cours de route, ils furent purifiés. L’un d’eux, voyant qu’il était guéri, revint sur ses pas, en glorifiant Dieu à pleine voix. Il se jeta face contre terre aux pieds de Jésus en lui rendant grâce. Or, c’était un Samaritain. Alors Jésus prit la parole en disant : « Tous les dix n’ont-ils pas été purifiés ? Les neuf autres, où sont-ils ? Il ne s’est trouvé parmi eux que cet étranger pour revenir sur ses pas et rendre gloire à Dieu ! » Jésus lui dit : « Relève-toi et va : ta foi t’a sauvé. »

 

Luc 17, 11-19

 

 

Admirons la foi de ces lépreux ! Ils ne sont pas encore guéris qu’ils se mettent en route vers le Temple afin que les prêtres puissent constater leur guérison ainsi que le prescrit la Loi et permettre leur réinsertion sociale. C’est en quelque sorte la suite du verset 6 : « Si vous aviez de la foi comme un grain de sénevé, vous auriez dit au mûrier que voilà: Déracine-toi et va te planter dans la mer, et il vous aurait obéi! », foi que Jésus ne manque pas de dénoter chez le Samaritain : « Relève-toi et va : ta foi t’a sauvé. »   

 

Le Temple est également l’endroit pour rendre gloire à Dieu. Le Samaritain, retournant sur ses pas en glorifiant Dieu à pleine voix et se jetant face contre terre aux pieds de Jésus en lui rendant grâce illustre le passage de l’Ancienne Alliance à la Nouvelle et la reconnaissance de la divinité du Christ. C’est en quelque sorte l’accomplissement de la parole dite à la Samaritaine : « Crois-moi, femme, l'heure vient où ce n'est ni sur cette montagne ni à Jérusalem que vous adorerez le Père » (Jn 4, 21).

 

De nos jours encore nous devons aller nous montrer aux prêtres, cette fois pour être guéris de la lèpre du péché et ainsi favoriser notre réinsertion sociale en restaurant notre capacité à aimer handicapée par le péché. Dans cette démarche du sacrement de Réconciliation, à nous aussi Jésus dit : « Relève-toi et va : ta foi t’a sauvé. »   

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je réponds à l’appel de Jésus d’aller me montrer aux prêtres en fréquentant régulièrement le sacrement de Réconciliation afin d’effacer les traces de la lèpre du péché en moi, ce péché qui m’empêche d’aimer comme Dieu l’attend de moi. J’approche de ce sacrement avec foi, afin de me faire dire aussi : « Relève-toi et va : ta foi t’a sauvé. », ma capacité à aimer au moment de rendre mon dernier souffle constituant le critère qui déterminera si je suis apte à me tenir en compagnie de Dieu pour l’éternité.  

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article