Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Dieu a-t-il rejeté son peuple ? Pas du tout !

 

Je pose donc la question : Dieu a-t-il rejeté son peuple ? Pas du tout ! Moi-même, en effet, je suis Israélite, de la descendance d’Abraham, de la tribu de Benjamin. Dieu n’a pas rejeté son peuple, que, d’avance, il connaissait. Ne savez-vous pas ce que dit l’Écriture dans l’histoire d’Élie lorsqu’il en appelle à Dieu contre Israël ? Il disait : Je pose encore une question : ceux d’Israël ont-ils trébuché pour vraiment tomber ? Pas du tout ! Mais leur faute procure aux nations païennes le salut, pour qu’ils en deviennent jaloux. Or, si leur faute a été richesse pour le monde, si leur amoindrissement a été richesse pour les nations, combien plus le sera leur rassemblement ! Frères, pour vous éviter de vous fier à votre propre jugement, je ne veux pas vous laisser dans l’ignorance de ce mystère : l’endurcissement d’une partie d’Israël s’est produit pour laisser à l’ensemble des nations le temps d’entrer. C’est ainsi qu’Israël tout entier sera sauvé, comme dit l'Écriture : De Sion viendra le libérateur, il fera disparaître les impiétés du milieu de Jacob. Telle sera pour eux mon alliance lorsque j’enlèverai leurs péchés. Certes, par rapport à l’Évangile, ils sont des adversaires, et cela, à cause de vous ; mais par rapport au choix de Dieu, ils sont des bien-aimés, et cela, à cause de leurs pères. Les dons gratuits de Dieu et son appel sont sans repentance.

 

Lettre de Paul Apôtre aux Romains 11,1-2.11-12.25-29

 

 

L’antisémitisme ne se justifie pas par des raisons religieuses, à plus forte raison si nous nous réclamons du Christ, si nous sommes chrétiens. Loin d’en vouloir aux Juifs nous devrions au contraire leur être reconnaissants car leur faute procure aux nations païennes le salut, leur faute a été richesse pour le monde. C’est là le souhait exprimé par le pape François lors d’une audience à la Communauté juive de Rome le 11 octobre 2013, propos rapportés par www.zenit.org : « C’est une contradiction qu’un chrétien soit antisémite. Ses racines sont un peu juives. Un chrétien ne peut pas être antisémite ! Que l’antisémitisme soit banni du cœur et de la vie de tout homme et de toute femme ! ». De fait, leur refus du salut proposé et l’expansion de l’offre de salut à toute la  terre est la réalisation de la parabole du roi qui célébrait les noces de son fils (Mt 22, 1-14) : « Le repas de noce est prêt, mais les invités n'en étaient pas dignes. Allez donc aux croisées des chemins : tous ceux que vous rencontrerez, invitez-les au repas de noce. » (v. 9).

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je ne retiens pas les fautes de quiconque contre lui, confiant que d’un mal Dieu saura tirer un bien plus grand encore, tel le refus du salut proposé par Jésus à ses frères de race de son époque qui s’est révélé être cause de salut pour l’humanité toute entière. Je prie pour mes frères aînés dans la foi, le peuple juif.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article