Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Mon royaume n’est pas de ce monde (Jn 18, 36)

 

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Quand le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, et tous les anges avec lui, alors il siégera sur son trône de gloire. Toutes les nations seront rassemblées devant lui ; il séparera les hommes les uns des autres, comme le berger sépare les brebis des boucs : il placera les brebis à sa droite, et les boucs à gauche. Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite : “Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume préparé pour vous depuis la fondation du monde. Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger ; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli ; j’étais nu, et vous m’avez habillé ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi !” Alors les justes lui répondront : “Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu… ? tu avais donc faim, et nous t’avons nourri ? tu avais soif, et nous t’avons donné à boire ? tu étais un étranger, et nous t’avons accueilli ? tu étais nu, et nous t’avons habillé ? tu étais malade ou en prison… Quand sommes-nous venus jusqu’à toi ?” Et le Roi leur répondra : “Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.” Alors il dira à ceux qui seront à sa gauche : “Allez-vous-en loin de moi, vous les maudits, dans le feu éternel préparé pour le diable et ses anges. Car j’avais faim, et vous ne m’avez pas donné à manger ; j’avais soif, et vous ne m’avez pas donné à boire ; j’étais un étranger, et vous ne m’avez pas accueilli ; j’étais nu, et vous ne m’avez pas habillé ; j’étais malade et en prison, et vous ne m’avez pas visité.” Alors ils répondront, eux aussi : “Seigneur, quand t’avons-nous vu avoir faim, avoir soif, être nu, étranger, malade ou en prison, sans nous mettre à ton service ?” Il leur répondra : “Amen, je vous le dis : chaque fois que vous ne l’avez pas fait à l’un de ces plus petits, c’est à moi que vous ne l’avez pas fait.” Et ils s’en iront, ceux-ci au châtiment éternel, et les justes, à la vie éternelle. »

 

Matthieu 25, 31-46

 

 

L’Église célèbre aujourd’hui la solennité du Christ Roi de l’univers. Cette royauté n’est pas de ce monde non seulement parce qu’elle se révélera en plénitude dans l’au-delà mais dès à présent alors qu’elle propose un chemin contraire à celui des royaumes ou états terrestres. Alors que les souverains et chefs d’état du monde visent à l’enrichissement de  leurs sujets et grâce à celui-ci celui de l’État et le leur, Jésus révèle que pour faire partie de son Royaume, il faut au contraire donner, se donner par amour de Dieu et du prochain, comme lui-même s’est offert à son Père sur la croix pour nous ouvrir les portes de la vie éternelle. C’est un Royaume d’Amour, amour qui est don, particulièrement don de soi.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je donne généreusement à ceux que je vois dans le besoin, mieux encore je me donne moi-même. Je ne me borne pas à soulager les besoins matériels des autres mais j’accompagne ce don du plus de l’amour. Plus que mon chéquier, j’ouvre mon cœur, je compatis avec ceux qui souffrent, je passe du temps en leur compagnie. La plus grande souffrance à soulager n’est-elle pas celle de l’exclusion propre à ceux qui se retrouvent dans le besoin car ils ne sont plus en mesure de contribuer à l’enrichissement des royaumes de ce monde ? Enfin, je demande à l’Esprit Saint d’aller toucher les cœurs de ceux qui croiseront ma route pour qu’ils reçoivent, outre le support tangible, les biens spirituels qui les fassent progresser vers le Royaume du Christ Roi, un Royaume ouvert à tous, auquel les plus démunis accèdent plus facilement que les mieux nantis : « Il est plus facile à un chameau de passer par le trou de l'aiguille qu'à un riche d'entrer dans le Royaume de Dieu! » (Mc 10, 25).

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article