Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Prévenance de l’amour

 

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples cette parabole : « Le royaume des Cieux sera comparable à dix jeunes filles invitées à des noces, qui prirent leur lampe pour sortir à la rencontre de l’époux. Cinq d’entre elles étaient insouciantes, et cinq étaient prévoyantes : les insouciantes avaient pris leur lampe sans emporter d’huile, tandis que les prévoyantes avaient pris, avec leurs lampes, des flacons d’huile. Comme l’époux tardait, elles s’assoupirent toutes et s’endormirent. Au milieu de la nuit, il y eut un cri : “Voici l’époux ! Sortez à sa rencontre.” Alors toutes ces jeunes filles se réveillèrent et se mirent à préparer leur lampe. Les insouciantes demandèrent aux prévoyantes : “Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s’éteignent.” Les prévoyantes leur répondirent : “Jamais cela ne suffira pour nous et pour vous, allez plutôt chez les marchands vous en acheter.” Pendant qu’elles allaient en acheter, l’époux arriva. Celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée. Plus tard, les autres jeunes filles arrivèrent à leur tour et dirent : “Seigneur, Seigneur, ouvre-nous !” Il leur répondit : “Amen, je vous le dis : je ne vous connais pas.” Veillez donc, car vous ne savez ni le jour ni l’heure. »

 

Matthieu 25, 1-13

 

 

Une caractéristique de l’amour consiste à en faire plus que le strict nécessaire, le « plus » de l’amour qui se manifeste dans la compassion, l’attention aux détails et la prévenance. Les dix vierges ont fait l’essentiel et toutes dix se sont assoupies alors que l’époux tardait. Ce n’est donc pas la vigilance qui distingue les unes des autres mais la prévenance. Celles dont l’amour était le plus grand en ont fait plus que le minimum requis emportant de l’huile en réserve. C’est ce grand amour qui leur a valu d’entrer avec l’époux dans la salle de noces. Quant à celles qui sont restées dehors, nous pouvons les identifier à ceux pour qui la « religion » se limite à la stricte observance de la Loi et manifestent bien peu de l’amour pourtant attendu par le divin Époux.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je cherche à aller au-delà du minimum que Dieu attend de moi et qui est énoncé dans la Loi. Je me fais attentif, je me laisse interpeler par les événements et par les autres à aimer, à redistribuer l’amour dont m’a préalablement comblé le Seigneur. Agissant de la sorte, j’accumulerai l’huile de réserve qui a permis aux vierges prévenantes d’être admises en compagnie de l’époux.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article