Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Conversion de l’apôtre Paul

 

En ces jours-là, Paul dit au peuple : « Je suis Juif, né à Tarse en Cilicie, mais élevé ici dans cette ville, où, à l’école de Gamaliel, j’ai reçu une éducation strictement conforme à la Loi de nos pères ; j’avais pour Dieu une ardeur jalouse, comme vous tous aujourd’hui. J’ai persécuté à mort ceux qui suivent le Chemin du Seigneur Jésus ; j’arrêtais hommes et femmes, et les jetais en prison ; le grand prêtre et tout le collège des Anciens peuvent en témoigner. Ces derniers m’avaient donné des lettres pour nos frères de Damas où je me rendais : je devais ramener à Jérusalem, ceux de là-bas, enchaînés, pour qu’ils subissent leur châtiment. Donc, comme j’étais en route et que j’approchais de Damas, soudain vers midi, une grande lumière venant du ciel m’enveloppa de sa clarté. Je tombai sur le sol, et j’entendis une voix me dire : “Saul, Saul, pourquoi me persécuter ?” Et moi je répondis : “Qui es-tu, Seigneur ? – Je suis Jésus le Nazaréen, celui que tu persécutes.” Ceux qui étaient avec moi virent la lumière, mais n’entendirent pas la voix de celui qui me parlait. Alors je dis : “Que dois-je faire, Seigneur ?” Le Seigneur me répondit : “Relève-toi, va jusqu’à Damas ; et là on te dira tout ce qu’il t’est prescrit de faire.” Comme je n’y voyais plus rien, à cause de l’éclat de cette lumière, je me rendis à Damas, conduit par la main de mes compagnons. Or, Ananie, un homme religieux selon la Loi, à qui tous les Juifs résidant là rendaient un bon témoignage, vint se placer près de moi et me dit : “Saul, mon frère, retrouve la vue.” Et moi, au même instant, je retrouvai la vue, et je le vis. Il me dit encore : “Le Dieu de nos pères t’a destiné à connaître sa volonté, à voir celui qui est le Juste et à entendre la voix qui sort de sa bouche. Car tu seras pour lui, devant tous les hommes, le témoin de ce que tu as vu et entendu. Et maintenant, pourquoi tarder ? Lève-toi et reçois le baptême, sois lavé de tes péchés en invoquant son nom.” »

 

Livre des Actes des Apôtres 22,3-16.

 

Le récit de la conversion de l’apôtre Paul nous apprend plusieurs choses sur le processus qui transforme un adversaire de Dieu en un collaborateur de son plan d’amour. La première chose que l’on constate au début du récit est que Paul réalisait une prophétie de Jésus : « l'heure vient où quiconque vous tuera pensera rendre un culte à Dieu » (Jn 16, 2), j’ai persécuté à mort ceux qui suivent le Chemin du Seigneur Jésus. Comment cela est-il possible ? Ces personnes sont blessées à la base dans leurs relations : plutôt que d’entretenir des relations d’amour avec les autres et Dieu, elles établissent des relations de pouvoir. Pire, elles projettent leur perception des relations sur Dieu et voient en Lui un Dieu dominateur, vengeur, et se pensent investies du pouvoir d’être les exécuteurs de son châtiment qui vise, bien évidemment, ceux qui ne partagent pas leur vision. Aujourd’hui encore, malheureusement, il se trouve des gens qui tuent au nom de Dieu, un véritable contresens étant donné que ce Dieu est Amour.

 

Comment Paul a-t-il pu passer de relations de pouvoir à relations d’amour avec les autres et Dieu ? Par pure grâce, il a fait la rencontre de Dieu qui s’est révélé à lui comme Amour. Comme j’étais en route et que j’approchais de Damas, soudain vers midi, une grande lumière venant du ciel m’enveloppa de sa clarté. Je tombai sur le sol, et j’entendis une voix me dire : “Saul, Saul, pourquoi me persécuter ?” Et moi je répondis : “Qui es-tu, Seigneur ? – Je suis Jésus le Nazaréen, celui que tu persécutes.” Nous apprenons au passage que, lorsque nous sommes persécutés, Jésus est solidaire de nous, il souffre avec nous, en nous. Pourquoi le Seigneur est-il intervenu de manière extraordinaire dans la vie de Paul ? Ce n’est sûrement pas en raison d’un mérite quelconque de celui-ci. De fait, nous pouvons penser que cette conversion, ce changement radical s’est produit en raison de l’intercession du martyr Étienne : « Et tandis qu'on le lapidait, Étienne faisait cette invocation: "Seigneur Jésus, reçois mon esprit." Puis il fléchit les genoux et dit, dans un grand cri: "Seigneur, ne leur impute pas ce péché." Et en disant cela, il s'endormit. Saul, lui, approuvait ce meurtre. » (Ac 7, 59-60; 8, 1). De même, nous devons intercéder pour que le Seigneur vienne toucher le cœur de ceux qui ne connaissent pas l’Amour afin que par sa grâce Dieu les guérisse, les métamorphose, dans leurs relations.

 

“Relève-toi, va jusqu’à Damas ; et là on te dira tout ce qu’il t’est prescrit de faire.” Mystérieusement, Dieu n’agit pas seul, il requiert le concours de ses amis dans ce processus. Nous devons coopérer activement avec le Seigneur afin de soutenir ceux qu’il a touchés de sa grâce et leur enseigner les voies de l’Amour. Ananie a joué ce rôle dans la conversion de Paul notamment en lui proposant le baptême par lequel Paul a été lavé de ses péchés en invoquant son nom. Pour ceux qui ont déjà reçu le baptême, la rencontre du prêtre afin de recevoir le pardon des péchés, les manquements passés à l’amour, dans le sacrement de Réconciliation, apparaît comme un incontournable pour qui souhaite continuer sa vie sur des bases nouvelles, sur l’Amour.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

J’intercède pour tous ceux qui, comme Paul, méconnaissent l’Amour et entretiennent avec les autres des relations de pouvoir. Je garde l’œil et l’esprit ouverts à tout signe de désir de changement de leur part, je ne les enferme pas dans mes préjugés, et je demande au Seigneur de m’indiquer le moment opportun et ce que je dois faire pour collaborer à la réalisation de son plan d’amour sur mes frères et sœurs.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article