Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Convertissez-vous, venez à ma suite

 

Après l’arrestation de Jean, Jésus partit pour la Galilée proclamer l’Évangile de Dieu ; il disait : « Les temps sont accomplis : le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à l’Évangile. » Passant le long de la mer de Galilée, Jésus vit Simon et André, le frère de Simon, en train de jeter les filets dans la mer, car c’étaient des pêcheurs. Il leur dit : « Venez à ma suite. Je vous ferai devenir pêcheurs d’hommes. » Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent. Jésus avança un peu et il vit Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean, qui étaient dans la barque et réparaient les filets. Aussitôt, Jésus les appela. Alors, laissant dans la barque leur père Zébédée avec ses ouvriers, ils partirent à sa suite.

 

Marc 1, 14-20

 

 

Convertissez-vous, changez ! Changer quoi ? D’abord, notre perception, celle que nous avons de Dieu, du Royaume de Dieu, de la vie, des autres… Notre agir est conséquent à notre perception, si nous voulons changer nous devons voir les choses différemment, sous une autre perspective que celle qui est la nôtre actuellement. Croyez à l’Évangile. L’Évangile est la Bonne Nouvelle de Dieu. Cette bonne nouvelle est que Dieu est Père, qu’Il est Amour, qu’Il souhaite que tout homme soit sauvé. Cette bonne nouvelle est que l’accès au salut est ouvert à tous pour peu que nous accueillions l’amour de Dieu et que nous nous efforcions de le redistribuer autour de nous, que nous reconnaissions ne pas pouvoir y accéder par nous-mêmes mais en vertu de sacrifice de Jésus à la Passion. Cette nouvelle est bonne parce qu’elle nous donne de l’espérance de temps meilleur, de façon imparfaite ici-bas si plusieurs se laissent toucher par elle et cherchent à mettre en œuvre la volonté d’amour du Père, en plénitude pour l’éternité.

 

Venez à ma suite. La conversion implique de chercher à marcher dans les pas de Jésus, de l’imiter, d’aimer comme Lui a aimé, sans limite, jusqu’au don de sa vie. Je vous ferai devenir pêcheurs d’hommes. Cette Bonne Nouvelle n’est pas à conserver jalousement pour soi mais à communiquer en paroles, certes, mais surtout par notre exemple, en la mettant en pratique dans notre vie. « On n'allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais bien sur le lampadaire, où elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison. Ainsi votre lumière doit-elle briller devant les hommes afin qu'ils voient vos bonnes œuvres et glorifient votre Père qui est dans les cieux » (Mt 5, 15-16).

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je prends le chemin de la conversion, un chemin sans fin. Je prends un temps d’arrêt chaque jour pour essayer de voir ce que le Seigneur attend de moi, de regarder les circonstances et événements avec son regard, plutôt que le mien chargé de préjugés, de chercher comment ce qui se passe actuellement peut conduire à la réalisation de son plan d’amour et ce que je peux faire pour contribuer à ce que cela arrive.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article