Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Dieu n’est pas une police d’assurance

 

En ces jours-là, Israël sortit pour aller combattre les Philistins. Israël campa près d’Ébène-Ézèr, tandis que les Philistins étaient campés à Apheq. Les Philistins se déployèrent contre Israël, et le combat s’engagea. Dans cette bataille rangée en rase campagne, Israël fut battu par les Philistins, qui tuèrent environ quatre mille hommes, et le peuple revint au camp. Les anciens d’Israël dirent alors : « Pourquoi le Seigneur nous a-t-il fait battre aujourd’hui par les Philistins ? Allons prendre à Silo l’arche de l’Alliance du Seigneur ; qu’elle vienne au milieu de nous, et qu’elle nous sauve de la main de nos ennemis. » Le peuple envoya des gens à Silo ; ils en rapportèrent l’arche de l’Alliance du Seigneur des armées qui siège sur les Kéroubim. Les deux fils du prêtre Éli, Hofni et Pinhas, étaient là auprès de l’arche de Dieu. Quand l’Arche arriva au camp, tout Israël poussa une grande ovation qui fit résonner la terre. Les Philistins entendirent le bruit et dirent : « Que signifie cette grande ovation dans le camp des Hébreux ? » Ils comprirent alors que l’arche du Seigneur était arrivée dans le camp. Alors ils eurent peur, car ils se disaient : « Dieu est arrivé au camp des Hébreux. » Puis ils dirent : « Malheur à nous ! Les choses ont bien changé depuis hier. Malheur à nous ! Qui nous délivrera de la main de ces dieux puissants ? Ce sont eux qui ont frappé les Égyptiens de toutes sortes de calamités dans le désert. Soyez forts, Philistins, soyez des hommes courageux, pour ne pas être asservis aux Hébreux comme ils vous ont été asservis : soyez courageux et combattez ! » Les Philistins livrèrent bataille, Israël fut battu et chacun s’enfuit à ses tentes. Ce fut un très grand désastre : en Israël trente mille soldats tombèrent. L’arche de Dieu fut prise, et les deux fils d’Éli, Hofni et Pinhas, moururent.

 

Premier livre de Samuel 4,1-11.

 

 

Les Israélites ont réalisé dans cette très grande défaite aux mains des Philistins que Dieu n’est pas une police d’assurance tout risque à laquelle on peut faire appel pour se protéger en cas de danger et dont on ne se soucie pas lorsque tout va bien. Or, à cette époque, les fils du prêtre Éli s’étaient détournés de Lui… Dieu veille de façon discrète sur ceux qui lui demeurent fidèles. « Quant à vous, même vos cheveux sont tous comptés » (Mt 10, 30). Cela ne veut pas dire que les épreuves et les revers leurs seront évités mais ils peuvent avoir l’assurance qu’Il leur donnera la force nécessaire pour se relever. Pourquoi, Dieu ne se fait-Il pas plus présent, évitant les épreuves à ses fidèles et sévissant contre ses opposants ? Pour une seule raison : Dieu désire que nous L’aimions. S’Il agissait de la manière décrite dans la question, nous n’aurions plus avec Lui une relation d’amour mais une relation intéressée / commerciale.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je pense à Dieu et je m’efforce de L’aimer en tout temps, aux jours de bonheur comme de malheur. Je compte sur sa Providence pour me soutenir au moment opportun.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article