Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Venez et vous verrez

 

En ce temps-là, Jean le Baptiste se trouvait avec deux de ses disciples. Posant son regard sur Jésus qui allait et venait, il dit : « Voici l’Agneau de Dieu. » Les deux disciples entendirent ce qu’il disait, et ils suivirent Jésus. Se retournant, Jésus vit qu’ils le suivaient, et leur dit : « Que cherchez-vous ? » Ils lui répondirent : « Rabbi – ce qui veut dire : Maître –, où demeures-tu ? » Il leur dit : « Venez, et vous verrez. » Ils allèrent donc, ils virent où il demeurait, et ils restèrent auprès de lui ce jour-là. C’était vers la dixième heure (environ quatre heures de l’après-midi). André, le frère de Simon-Pierre, était l’un des deux disciples qui avaient entendu la parole de Jean et qui avaient suivi Jésus. Il trouve d’abord Simon, son propre frère, et lui dit : « Nous avons trouvé le Messie » – ce qui veut dire : Christ. André amena son frère à Jésus. Jésus posa son regard sur lui et dit : « Tu es Simon, fils de Jean ; tu t’appelleras Kèphas » – ce qui veut dire : Pierre.

 

Jean 1, 35-42

 

 

Dieu est Amour (1 Jn 4, 8), Il est Relations. De là le mystère de la Trinité : Un Dieu en trois Personnes. Créé à l’image de Dieu (Gn 1, 27), l’humain est être de relations, invité à entrer en relation avec son Créateur et ses frères et sœurs.

 

Quand les deux disciples de Jean demandent : « Maître où demeures-tu ? », je pense que nous devrions interpréter la question au sens plus large que l’endroit physique, d’autant plus que les deux emploient le terme « Maître » qui manifeste le désir de se laisser enseigner. Quant au « où demeures-tu ? », il laisse poindre le désir de Le connaître.

 

Dieu n’est pas un concept théorique, Il est Personne dont on fait la rencontre et que l’on apprend à connaître et aimer en cheminant à ses côtés, d’où la réponse de Jésus : « Venez, et vous verrez. » Nous aussi, il nous invite : « Venez et voyez ». Comment cela peut-il se faire puisqu’Il n’est plus parmi nous ? Eh bien ! Il reste toujours sa Parole, notamment les lectures que nous propose la liturgie du jour qui nous apprennent à le mieux connaître et aimer, amour que nous Lui manifestons en cherchant à agir d’une manière similaire à celle dont il s’est comporté alors qu’Il était parmi nous tel que rapporté par les quatre évangélistes.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je réponds à l’appel de Dieu qui m’invite à cheminer avec Lui en Lui consacrant du temps dans ma journée pour écouter sa Parole et en faisant oraison pour pénétrer davantage dans son Mystère.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article