Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

C’est bien par grâce que vous êtes sauvés

 

Frères, Dieu est riche en miséricorde ; à cause du grand amour dont il nous a aimés, nous qui étions des morts par suite de nos fautes, il nous a donné la vie avec le Christ : c’est bien par grâce que vous êtes sauvés. Avec lui, il nous a ressuscités et il nous a fait siéger aux cieux, dans le Christ Jésus. Il a voulu ainsi montrer, au long des âges futurs, la richesse surabondante de sa grâce, par sa bonté pour nous dans le Christ Jésus. C’est bien par la grâce que vous êtes sauvés, et par le moyen de la foi. Cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Cela ne vient pas des actes : personne ne peut en tirer orgueil. C’est Dieu qui nous a faits, il nous a créés dans le Christ Jésus, en vue de la réalisation d’œuvres bonnes qu’il a préparées d’avance pour que nous les pratiquions.

 

Lettre de Paul Apôtre aux Éphésiens 2,4-10.

 

 

C’est bien par grâce que nous sommes sauvés, l’apôtre Paul prenant la peine de le répéter pour marquer le coup, ajoutant au passage par le moyen de la foi. Commençons par le premier point : c’est par grâce que nous sommes sauvés. Le salut éternel c’est participer à la vie même de Dieu. La distance entre le Créateur et la créature étant infinie, il est impossible à l’homme de s’élever au niveau de Dieu. Aussi, dans sa miséricorde, ce dernier s’est-il abaissé jusqu’à nous, en revêtant la chair dans la personne de Jésus et en payant le prix du rachat de nos fautes par la passion du Christ, pour nous élever jusqu’à Lui. Le salut ne vient pas de nous, c’est le don de Dieu. Cela ne vient pas des actes : personne ne peut en tirer orgueil. Le salut est un don de Dieu, un cadeau, une gratuité, qu’il convient d’accepter comme tel sous peine de s’en disqualifier. Celui qui pense accéder au salut par ses actes refuse, de fait, la gratuité du don de Dieu pour lequel il risque de s’être dépensé en pure peine en œuvres de toutes sortes pour ne pas avoir reconnu qu’il s’agit d’un fruit de la libéralité de la miséricorde divine.

 

Quant à la foi, elle nous met en relation avec Dieu. Cette foi nous incite à aimer car son objet est Amour. La foi nous fait reconnaître qu’il existe une Vérité qui nous est révélée dans les Écritures. Elle nous pousse à nous efforcer de nous soumettre aux préceptes divins énoncés dans les Écritures et qui constituent les exigences minimales de l’amour, l’expression de la volonté de Dieu sur nous. Enfin, la foi nous amène à nous reconnaître pécheurs, incapables de nous conformer pleinement à la volonté de Dieu, et de ce fait de devoir recourir à sa miséricorde pour espérer être sauvés.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je demande instamment le don de la foi, que Dieu augmente ma foi. Je reconnais humblement ne pas pouvoir accéder au salut par mes propres mérites, par mes œuvres, mais uniquement par la miséricorde de Dieu manifestée en la personne de Jésus-Christ qui a payé pour moi, par avance, le prix d’entrée au Royaume par sa passion et sa mort sur la croix.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article