Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Je ne suis pas venu abolir, mais accomplir

 

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Ne pensez pas que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes : je ne suis pas venu abolir, mais accomplir. Amen, je vous le dis : Avant que le ciel et la terre disparaissent, pas un seul iota, pas un seul trait ne disparaîtra de la Loi jusqu’à ce que tout se réalise. Donc, celui qui rejettera un seul de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire ainsi, sera déclaré le plus petit dans le royaume des Cieux. Mais celui qui les observera et les enseignera, celui-là sera déclaré grand dans le royaume des Cieux. »

 

Matthieu 5, 17-19

 

 

Jésus nous donne ici la clé de lecture des Écritures : la Révélation que Dieu fait de sa Volonté et de Lui-même va en s’affinant et trouve sa plénitude dans le Verbe incarné, ses enseignements et sa vie dont le sommet est sa mort sur la croix démontrant de quel amour infini Dieu nous aime pour sacrifier ainsi son Fils, son Unique. Ainsi, il y a unité dans les Écritures, les textes anciens devant être toutefois interprétés à la lumière des plus récents comme Jésus a procédé avec les disciples d’Emmaüs : « Et, commençant par Moïse et par tous les prophètes, il leur expliqua dans toutes les Écritures ce qui le concernait » (Lc 24, 27). Les prescriptions anciennes, si elles ne peuvent être occultées, doivent être considérées dans la perspective du double commandement de l’amour que nous a légué Jésus qui, par ailleurs, demande au nom de l’amour, un amour qui ne saurait avoir de limites, de dépasser la Loi dont les commandements ne sont que les exigences minimales de l’amour : « Vous avez appris qu’il a été dit… Eh bien ! moi, je vous dis…» (Mt 5, 17-47) d’en faire plus, toujours plus !

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je lis régulièrement les Écritures, de préférence les textes de la liturgie du jour en raison des grâces particulières qui y sont rattachées, en considérant les textes anciens à la lumière des nouveaux, particulièrement des quatre Évangiles, qui nous rapportent la vie et les enseignements du Christ, plénitude de la Révélation que Dieu a fait de Lui-même, entre autres choses qu’Il est Père et Amour, et de sa Volonté d’amour.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article